Bleach RPG

Entrez dans l'univers fantastique de Bleach !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rend une visite pour information [Ukitake et ma Soi chan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shihouin Yoruichi
~ Shinigami Exilée | Déesse de la vitesse ~
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Rend une visite pour information [Ukitake et ma Soi chan]   Mer 4 Juin - 19:35

    Il faisait beau dans Karakura, cette ville du Japon où il y avait un bon nombre d’âme malheureuses qui allaient servir à Aizen un jour où l’autre. Sans parler que la disparition d’Orihime n’était pas l’une des choses les plus positives. Non, cette ville n’était pas calme du tout, il y avait des choses bizarres qui s’y passaient, tels que des Hollows y faisaient leurs apparitions. Seulement ces derniers temps, ce n’étaient plus vraiment des Hollows qui apparaissaient mais, des créatures bien plus développées. Disons que par la faute de son ami indirectement, ces créatures prenaient de plus en plus de pouvoirs. Le chat qui était en train de boire du lait dans une coupe de lait n’était pas vraiment un chat. Non, en vérité c’était une femme, bien qu’elle soit âgée de deux siècles environs, elle était d’une grande beauté. Peut être était-ce dû au fait qu’elle soit la dernière génération de la très célèbre famille noble Shihouin ? Cela, la jeune femme ne le savait pas vraiment mais, ce n’était pas ce qui comptait le plus pour elle en ce moment. Non, il fallait que Urahara et elle trouvent une solution, tout le monde était en train de s’entraîner pour se préparer à la guerre qui allait arriver. En hiver selon son meilleur ami mais, le chat démon savait que, maintenant que Inoue avait disparut par la faute d’Aizen cela, allait précipiter les choses. Malheureusement Ichigo était encore avec les vizards, était-ce une bonne chose ou une mauvaise chose ? Bonne question maintenant qu’on y pensait il fallait bien se l’avouer qu’elle était quand même inquiète des événements qui allaient se poursuivrent….. Finalement avec Kisuke sur la petite terrasse de sa boutique, tout en étant en train de boire Yoruichi coupa ce moment de silence dont tous deux avaient l’habitude. Bien entendu ce n’était pas une voix féminine qui prit la parole mais, une voix masculine :

    -Tu t’en ai aperçu n’est-ce pas ? Le nombre d’arrancars et d’Hollow qui débarque dans cette ville.

    Oui, il s’en était aperçu, tous deux se mirent à parler mais, ce n’étaient pas de longues phrases non, c’était des phrases courtes. Finalement ils en étaient venus à la conclusion qu’il fallait prévenir le commandant Yamamoto de la disparition d’Inoue. Le pouvoir de cette jeune humaine était un enjeu capital pour l’ancien Taisho de la cinquième division, en plus de l’entraînement ce n’était pas seulement cela qu’ils auraient besoin non… C’était de l’aide, en effet, Kisuke pensait comme elle, quand Kurosaki serait au courant de la disparition de son amie, il se rendrait dans le Hueco. Mais, tout seul, ce n’était pas la peine d’essayer. Rien de bon ne lui arriverait et, il y avait de grandes chances pour qu’il se fasse de nouveau latter par cet Arrancar aux cheveux bleus dont il manquait un bras. Mais, cette discussion s’était déroulée après avoir finit de boire, jamais, ils ne parlaient de choses sérieuses pendant qu’ils étaient en train de boire une coupe. Comme le propriétaire du magasin ne pouvait se rendre au Sereitei, c’était à elle de s’y rendre seule. Toujours transformé en chat, elle prit le passage qu’elle avait prit avec la bande d’Ichigo pour sauver Kuchiki Rukia. Il fallait qu’elle informe le chef du Gotei 13, puisque la trahison d’Aizen concernait tout le monde dans cette bataille même les vizards. Bien entendu, ils ne leurs porteraient certainement pas secours. Ils détestaient les shinigamis. Tout en continuant de courir à grande vitesse, il ne lui fallut que deux minutes pour traverser le chemin. Oui, elle était allée bien plus vite que lors de la première fois depuis longtemps qu’elle avait remit les pieds dans le Sereitei. Mais, à la différence d’autre fois, cette fois-ce c’était le passage officiel. Yoruichi Shihoin n’était plus vraiment considérée comme une hors la loi mais, elle savait parfaitement qu’il y avait quand même des tensions qui restaient. Chose normale quand on y pensait puisqu’elle n’avait rien dit à personne…

    Vraiment, cela lui faisait bizarre de revenir ici toute seule mais, elle ne devait pas s’attarder, il fallait qu’elle voit le capitaine de la première division qui commandait toutes les autres divisions. Le chat noir, décida de courir à toute vitesse sautant de toit en toit pour se rendre chez Yamamoto. Ce qui était pratique dans cette transformation, c’était tout simplement parce qu’elle passait incognito, son reiatsu était complètement caché, il n’y avait vraiment personne pour découvrir et se méfier de ce gentil chat si ? Arrivée à destination, elle reprit sa forme originale bien entendu l’ancien capitaine de la deuxième division n’avait rien sur elle. Donc toujours dans la demeure, finalement rendre visite à un tel homme important ce n’était même pas la peine…


    *Bon avant d’entrer il va falloir que je me trouve des habits ! Moi cela ne me dérangerait pas mais… J’aurais certainement encore plus d’ennuis…*

    La jeune femme reprit sa forme de chat et, partie dans une sorte de caserne pour prendre des vêtements, finalement elle en trouvant, ce lieu ce n’était pas quelque chose de banale, c’est là où, avant de partir de cet endroit elle avait caché ses anciens vêtements. Finalement, elle découvrit sa tenue qu’elle portait quand elle était le capitaine de la deuxième division. De toute façon, elle n’avait pas vraiment le choix, alors, la jeune femme d’apparence décida de s’y vêtir. La tenue, la serrait légèrement mais, cela allait, quand à ses cheveux, elle les attacha en queue de cheval. Maintenant qu’elle était prête, elle se rendit une bonne fois pour toute chez le commandant. Un fois retrouvée face à lui, la discussion dura un bon moment mais, comme elle avait prévu avec Kisuke, il ne voulait envoyer aucune aide pour sauver Inoue des mains d’Aizen. Son excuse était que tous les shinigamis devaient s’entraîner. Mais, il remercia sa personne pour l’avoir tenu informer après, lui avoir fait la remarque, qu’il était étonné de la revoir. Mais, les choses changent et, on pouvait dire qu’il lui faisait de nouveau confiance. Bien que, finalement la shinigami n’avait pas eu ce qu’elle voulait, elle avait accompli son devoir en lui disant que le pouvoir d’Inoue était ce qui pouvait activer plus vite le Hogyoku ! Maintenant qu’elle avait accompli son devoir, il n’y avait plus qu’à repartir. L’ancien chef des forces spéciales, n’avait rien dit sur la raison de son départ et de bien autres choses. Tout en marchant elle se rendit vers le portail officiel mais, elle s’arrêta quand elle entendit son prénom. Yoruichi se retourna vivement et, voyant qui était la personne, la jeune femme chatte dit calmement :

    - Ukitake Jyoushiro !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ukitake Jyoushiro
~ Capitaine de la Treizième Division | Papa Gato | Jimi Hendrix du fôw' ~
avatar

Cancer Singe
Messages : 191
Date d'inscription : 22/03/2008
Age : 26
Localisation : Au Sereitei

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Sogoyo No Kowotari
Niveau:
16/16  (16/16)
Expérience:
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: Rend une visite pour information [Ukitake et ma Soi chan]   Ven 6 Juin - 11:26

Après une discussion assez longue avec Soi Fon le capitaine de la 13e division du Gotei était sortit de son bureau d’un pas lent et lourd, une fois sortit de celui-ci il traversa le long couloir de la seconde division puis se dirigea vers son bureau pour posé le dossier de Yoruichi Shinouin que sa collègue lui avait donné quelques quinzaines de minutes plus tôt. Il pénétra donc dans la pièce qui lui servait de bureau et posa les documents sur un meuble qui se trouver prêt d’une fenêtre et qui était surement fait en bois de cerisier. Il profita d’ailleurs de ce moment pour s’asseoir un peut sur une chaise et soufflait quelques minutes, il avait fait bien des choses dans la journée et il sentait que sa respiration lui jouer de mauvais tours. L’homme aux cheveux blanc resta donc assis un quart d’heure sur son fauteuil, après ceux-ci il décida de retourner faire un tour dans le Sereitei puisqu’il n’avait rien à faire…. Enfin oui… Il avait le choix entre dormir et marcher et Jyoushiro lui préféré largement marcher dans les étroites rues blanches de le Soul Society surtout que grâce a ça il pouvait parlait a beaucoup de gens qui la plupart du temps interpeler le malade qui était constamment souriant et amicale, c’est d’ailleurs ça qui faisait le charme du meilleurs ami de Kyoraku Shunsui.

Ukitake avait donc décidé de déambuler dans le Sereitei pour parler et prendre l’air, il peut ainsi parler a quelques personnes comme par exemple un Shinigami de la sixième nommer Rikishi, celui-ci était très amicale et on pouvait deviné qu’il admirait l’actuel lieutenant de cette division : Abarai Renji. Après cette discussion le capitaine continua sa marche et alors qu’il marcher depuis déjà trente minute il aperçu une silhouette qu’il connaissait assez bien… Cela faisait environs un an qu’il ne l’avait pas vu… Il s’agissait de l’ex capitaine du Keigun et donc de la deuxième division Yoruichi Shinouin alias la déesse de l’éclair. Cette femme qui avait renié son titre d’héritière du clan Shinouin. Une des grandes familles de le Soul Society. A vrai dire le vieux taicho venait d’une grande famille, bien sur elle n’était pas aussi puissante que celle du « chat démoniaque » en effet la famille du malade ne faisait même pas partit d’une des quatre familles nobles, elle talonné tout de même celle du Vice capitaine de l’ex division de Yoruichi Oomeada a cause de son alliance avec celle de l’ami de jeunesse d’Ukitake je veux bien sur parler de l’actuel capitaine de la huitième division. De plus même si il avait grandit dans une famille de moyenne noblesse le décoloré était resté humble et amicale et il avait tout de même liais une certaine amitié avec la Sensei de Soi Fon.


En la voyant le décoloré lâcha un léger sourire la jeune femme tomber bien, puisque depuis quelque temps Ukitake chercher des informations sur les deux déserteurs Yoruichi et Urahara Kisuke. Avoir la personne a qui il voulait parler, devant lui était un vrai don du ciel, il s’approcha donc de la brune et prononça un seul mot :

Yoruichi

Après ce mot la jeune femme tourna la tête pour voir qui l’avait appelé et qui l’avait empêché de partir. Le capitaine de la treizième division du Gotei 13 fit ensuite un sourire a Yoruichi puis fit environs cinq pas de façon a être a moins de trois mètres de l’ex taicho. Il continua ensuite de parler tous en gardant son eternel sourire aux lèvres.

Et bien… Ca faisait assez longtemps que je ne vous avez pas vu Yoruichi-sama… Apparemment Yama-sensei ne vous considère plus vraiment comme un traitre... A vrai dire c’est mieux de de vous avoir en alliée plutôt qu’en ennemis… Mais… Oh… désolé… Je suis tellement surpris que j’en oublie la politesse… Comment allez-vous ?

Fit le malade en baissant la tête en signe d’excuse, il la releva quelques secondes plus tard et posa sa main droite sur le haut de son crane comme si il était embarrasser.

A vrai dire c’est un plaisir de vous revoir à la fois pour mes yeux mais aussi pour mon esprit qui en ce moment est remplis de questions sur vous et sur votre camarade Urahara Kisuke…

Sur ces mots, l’homme aux cheveux blanc se souvint alors de la discussion qu’il avait eu avec Soi Fon dans la bibliothèque quelques heures plus tôt… Il voulait en parler a la belle shinigami mais il préféra la laisser un peut parler la questionné encore plus ne sautait pas poli.

_________________

"Un sourire pour faire oublier aux autres leurs peines"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shihouin Yoruichi
~ Shinigami Exilée | Déesse de la vitesse ~
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: Rend une visite pour information [Ukitake et ma Soi chan]   Ven 6 Juin - 14:33

Ukitake Jyoushiro… Capitaine de la treizième division mais, aussi capitaine du frère de la famille Shiba et surtout de sa meilleure amie ! Il ne faisait pas partit des quatre plus grandes familles noble du Sereitei mais, cela ne l’avait pas empêché d’être le meilleur ami du capitaine de la huitième division. Puis, ce n’était pas le rang qui faisait véritablement sa force et sa prestance. Peut être que cela jouait mais, la jeune femme n’avait aucune conviction sur cela, la preuve c’était que l’homme qui se trouvait en face et s’était rapproché avait été l’un des premiers capitaines du Gotei 13, après venait bien entendu le chef de la famille Kuchiki qui avait été confié à s’occuper de la sixième division de génération en génération. La preuve était que le petit Byakuya en était le capitaine. Quand à elle, Yoruichi faisait aussi partie des anciens capitaines mais, ce n’était pas équivalent à son vis-à-vis et au meilleur ami de ce dernier qui n’était autre que l’héritier de la famille Shunsui. C’était vrai que cela faisait un petit moment qu’elle ne l’avait pas revu, la dernière fois que la femme chatte avait rencontré le capitaine à la chevelure blanche ce n’était pas dans les meilleures conditions. Bien au contraire, c’était quand cet abruti d’Ichigo s’était empressé de rejoindre Ganju et l’officier de la quatrième division là, où le reiatsu de Kuchiki s’était fait sentir. Maintenant qu’elle y pensait, ils n’avaient échangés que, quelques mots. Puisque, après la disparition des trois traîtres, l’ancien taisho de la deuxième division était restée toute seule en attendant que Kurosaki et ses amis récupèrent des batailles qu’ils avaient eu à endurer. Non même à son ancienne élève, l’ancienne shinigami ne lui avait rien dit même pas un au revoir. La descendante des Shihouin n’avait pas trouvé important de dire au revoir puisqu’elles avaient réglés leurs différents dans un duel. Mais, ce n’était pas le moment de penser à cela il y avait bien plus urgent et puis, Ukitake venait de lui parler avec politesse. Finalement il y avait des choses qui ne changeraient jamais, comme la politesse et le respect que les autres lui devaient par rapport à la noblesse de sa famille. Allez, allez, la princesse ne savait vraiment pas comment faire pour leur faire entrer dans leurs têtes à tous que ce n’était pas la peine d’avoir autant de manière envers sa personne… Mais, avant qu’elle ne dise quoi que ce soit, il prononça quelque chose qui aurait dû la mettre en colère puisque, cela pouvait être considéré comme une gaffe mais, voir le taisho de la treizième division s’exprimer de cette façon la faisait plutôt sourire qu’autre chose. Alors comme cela, sa personne avait était considérée comme une ennemie pendant un siècle et bien dis donc, l’ancien chef du Keigun se demandait si, elle devait prendre cette information mal ou bien en rire. Même Kisuke ne prendrait pas cela au sérieux, il en rirait certainement. Bien entendu c’était normal que tous deux aient été considérés comme des ennemis puisqu’ils s’étaient enfuis, oui, ils étaient partis sans donner aucune information surtout elle. Urahara s’était normal puisqu’il avait été considéré comme dangereux soit un criminel !

Le shinigami à la peau mate mit une de ses mains sur sa taille, cela lui faisait bizarre de reparler amicalement avec un ancien ami. Oui, elle avait formé quand même un lien d’amitié avec un bon nombre de capitaine et, celui-ci qui se trouvait à quelques mètres en faisait partit. Bien entendu on ne pouvait pas parler de grande amitié puisque respectivement ils ne se connaissaient pas véritablement. N’empêche qu’elle ne comprenait toujours pas pourquoi il faisant tant de politesse envers elle, sérieusement c’était bien quelque chose qu’elle n’avait jamais supporté. C’était une de ses raisons qu’elle était bien contente d’être partie de cet endroit. Avec un ton amical elle décida de prendre la parole une deuxième main sur sa hanche :


-Je vais bien et toi ?! Moi aussi je suis contente de te voir, la dernière fois on s’est vu en coup de vent puisque le petit Byakuya voulait ma peau avec celle de Kurosaki ! Ah maintenant que tu le dis je n’ai jamais été une ennemie du Sereitei !

Yoruichi savait que ce qu’elle venait d’être dit allait certainement encore plus embarrassé notre homme à la chevelure décoloré du, moins il y avait de très grandes chances que cela soit le cas. Elle avait cité un moment qui n’était pas des plus joyeux, l’affrontement qu’elle avait eu avec son ancien élève était dans un moment assez critique mais, comme elle venait d’en parler ceux qui n’avait pas vu la scène croiraient certainement pas qu’elle avait faillit mourir. Il fallait avouer qu’en cent ans, le taisho de la sixième division avait bien progressé mais, elle était quand même arrivée à lui échapper avec le rouquin sur son épaule. Mais, elle était arrivée à restée la plus forte à ce jeu alors, qu’elle s’était arrêtée de s’entraîner. Finalement, il reprit la parole, l’ancienne taisho avait bien remarqué que son vis-à-vis était pensif maintenant qu’elle y pensait ce n’était pas le seul... Sur le chemin qu’elle avait prit pour arriver ici, le chat démon avait entendu les shinigamis discutaient entre eux, ils parlaient bien entendu d’Aizen, de Tousen, ce shinigami qui était aussi l’ami du capitaine de la septième division Komamura Sajin. Maintenant qu’elle réfléchissait ce n’était pas seulement les simples shinigamis qui avaient été touchés mais, aussi les plus haut gradés. La déesse de la vitesse le savait depuis de longues années ce que les trois mijotaient c’était pour cela qu’elle le prenait bien, elle n’était pas perdue. C’était certainement la raison pour laquelle le commandant Yamamoto ne voulait pas aider pour le moment Inoue, quelque chose lui disait qu’il allait demandé à tout le monde de s’entraîner….La situation était grave et, c’est vrai qu’en tant que commandant il ne pouvait pas faire de choix irréfléchis. Surtout que l’ombre d’Aizen planait sur un bon grand nombre de personnes… Maintenant qu’elle pensait à cela, elle devint sérieuse quand le plus ancien des taisho lui avoua qu’il était rempli de question au sujet de son ami d’enfance et elle à l’occurrence. L’ancien chef des forces spéciales avait bien entendu son idée sur la question mais, elle n’aurait pas crût que ce soit lui qui se pose des questions en son sujet… Ayant un léger sourire elle répondit :

-Des questions ? Je me demandais ce que tu allais sortir en prenant cet air aussi soucieux… Pourtant je pensais que tu me connaissais je suis l’héritière de la famille Shihouin ! La 22 génération à avoir reprit le commandement du Keigun ! Quand à cet imbécile de Kisuke il était mon troisième siège, puis il était le capitaine de la douzième division.. Vraiment je ne vois pas ce qu’un capitaine tel que toi veut savoir sur nous deux, demande mon dossier à la petite Soi chan si tu veux savoir mon histoire biographique !

Comme à l’accoutume elle avait tutoyé, ce n’était pas un manque de politesse ou autre, non c’était juste qu’elle préférait tutoyer les autres. Ce qu’elle venait de sortir ce n’était pas non plus méchant ni moqueur quoi que, l’on se le demandait. En effet, la femme chatte savait parfaitement qu’il avait certainement déjà demandé son dossier non, ce qui devait certainement l’intéresser c’était la raison de son départ probablement. D’ailleurs, quand elle avait dit qu’elle n’avait jamais été une ennemie du Sereitei à Ukitake, la shinigami eu la sensation qu’il voulait aussi d’autres explications mais, il n’y avait vraiment rien d’intéressant à savoir. De toute façon ce qui s’était passé il y a cent ans c’était de l’histoire ancienne. Mais, apparemment contrairement à l’ancien capitaine de la division douze elle qui avaient tournés la page si on peut dire, d’autres voulaient des réponses. Seulement vu l’état d’esprit qui s’était installé, il fallait avouer que personne ne s’étaient doutés que les trois anciens taishos surtout d’eux d’entres avaient pût faire une telle chose. Comment une personne aussi gentille que le shinigami exilé Sosuke san eu cette idée de trahir le Sereitei… Quelle bonne blague lui gentil ? Et Kaname qui était le symbole de justice, il avait quand même piégé son capitaine Mugurama Kensei en le poignardant dans le dos, ce qui avait poussé son meilleur ami à développer l’objet qu’Aizen avait récupéré en se servant de Rukia. Le Hogyuku ! Quelle justice mais, malgré toutes ses pensées, elle ne laissa rien transparaître attendant la question qui brûlait les lèvres de l’un des premiers capitaines !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ukitake Jyoushiro
~ Capitaine de la Treizième Division | Papa Gato | Jimi Hendrix du fôw' ~
avatar

Cancer Singe
Messages : 191
Date d'inscription : 22/03/2008
Age : 26
Localisation : Au Sereitei

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Sogoyo No Kowotari
Niveau:
16/16  (16/16)
Expérience:
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: Rend une visite pour information [Ukitake et ma Soi chan]   Dim 8 Juin - 19:38

Le Capitaine de la treizième division faisait maintenant face à la belle shinigami Yoruichi, il venait de la revoir et il allait donc en profiter pour lui poser quelques questions qui lui trottaient en têtes depuis un moment. En effet celles-ci étaient en raport avec ce qui c’était passer il y a plus de quatre vingt ans, Ukitake était sur que l’ex taicho de la douzième savait des choses qu’il n’avait pas dit au Gotei 13 et que si il arrivait à avoir ne serait ce que deux ou trois réponses il pourrait en savoir beaucoup plus sur l’homme qu’était Aizen Sosuke ! Cet homme qui avait faillit tuer ça 7e siège pour rentré en possession du Hongokyu ce cube étrange inventé par Kisuke et qui a permit aux traitres d’être désormais a la tête d’une armée d’Arrancar. Mais pour l’instant la jeune femme venait de répondre a une question beaucoup plus simple et beaucoup plus amicale elle venait en effet de dire au décoloré qu’elle allait bien et elle lui retourna la question pour savoir si il allait bien. En entendant ça le vieux capitaine leva la tête et fixa le soleil en posant sa main gauche juste devant ses yeux pour ne pas être aveuglé par les rayons du soleil… Il fit ensuite en sourire et dit d’une voix plutôt calme ces quelques mots :

Moi… Je vais très bien… Je suis toujours malade mais je vais bien… Et oui la dernier fois on peut dire que nous n’avons pas vraiment eu le temps de parler… Et sinon... Je n'ai jamais voulu dire que vous étiez des ennemis du Sereitei mais... On va dire que du coté de Yama-sensei vous l'étiez un peut Rolling Eyes

Fit le vieux capitaine d'un air plutôt embarasser, il regarda toujours l'astre qui se trouver au dessus de lui et après environs quatre secondes il reprit la parole...

Et sinon... Je pense que je vais commençais par arrêter avec les vous... Enfin si sa ne te dérange pas...

Dit le malade en baissant sa tête pour regarder Yoruichi, après ça le capitaine aux cheveux blanc apprit à son interlocutrice qu’il avait plusieurs questions sur elle et sur son ex troisième siège Urahara Kisuke. Celle-ci répondit d’abord par un sourire puis elle commença à dire qu’elle s’en douté un peut a cause de l’air soucieux de son anciens collègue, ceci le fit d’ailleurs rire intérieurement puisque depuis la fuite des capitaines de la troisième, cinquième et neuvième division il essayait de cacher ce sentiment pour faire bonne impression et pour ne pas inquiéter les autres shinigami plus que ça, mais apparemment le « chat démoniaque » avait tout de suite deviner ce sentiment, ce qui était assez simple pour un capitaine qui avait plutôt bien connu le décoloré, la chatte continua en parlant de son ancien statut de 22e chef de la famille Shinouin, elle termina en disant que si il avait besoin d’information sur elle il n’avait qu’a demander son dossier a la nouvel Taicho du Keigun : Soi Fon. Ceci fit de nouveau sourire le malade puisque c’était ce qu’il avait fait quelques heures avant cette rencontre, il attendit ensuite quelques secondes, pas plus de dix et prit de nouveau la parole.

Oh… Ca je le sais… Pour ce qui est de ton dossier je l’ai déjà demandais a ton ancienne garde, mais moi ce que je voudrais savoir c’est : Est-ce que Kisuke sais des choses qu’il ne nous a pas dit. Comme par exemple si Aizen a un lien avec les Vizard… C’est une question que je me pose depuis longtemps mais si tu ne veux pas répondre je n’insisterais pas…

Après cette phrase le capitaine fut prit d’une courte toux qui ne dura même pas vingt seconde, à la fin de celle-ci il passa rapidement sa main gauche sur le haut du crane et frotta lentement celui-ci... Cette toux l’avait légèrement embêté il n’aimait pas beaucoup que les gens puissent le voir ainsi… Il fit ensuite un pas vers la jolie shinigami, le malade voulu ensuite détendre l’ambiance en posant une question beaucoup plus sympathique on l’ex chef du Keigun celle-ci toucher directement les ex Ryoka et donc Kurosaki Ichigo.

Et sinon comment va Kurosaki Ichigo… J’espère que la jeune fille rousse… Orihime Inoue je crois…

Demanda-t-il d’un ton plutôt innocent en effet il n’avait pas eu connaissance de la disparition de celle-ci il était surement cloitré dans sa chambre a ce moment la. Au fond de lui il espérait qu’Inoue aillent bien, mais un sentiment étrange lui disait que la réponse de Yoruichi allait être plutôt négative…

_________________

"Un sourire pour faire oublier aux autres leurs peines"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soi Fon
~ Capitaine de la Deuxième Division | Chef des Rensignements ~
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Suzumebara
Niveau:
15/0  (15/0)
Expérience:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: Rend une visite pour information [Ukitake et ma Soi chan]   Ven 20 Juin - 10:56

Un insecte… Un insecte volait dans le ciel à ses heures perdues. Cet animal, petit de taille ressemblait fort à un papillon, noir, et d’un aspect assez lugubre. Battant des ailes et voyageant à une vitesse impressionnante, l’insecte survolait le Seireitei, visant un objectif prévu. On les appelait « papillon de l’enfer ». Leur utilisation, prônée par les shinigamis, était fréquente dans la Soul Society. Ces papillons, à la manière des pigeons voyageurs sut Terre au Moyen Age, faisaient le voyage entre différentes sections et les différentes divisions du Gotei 13. Mis en place par le bureau technologique, ils servaient de liaison entre la hiérarchie, la chambre des 46 et le commandant de la 1ère division, et les soldats, capitaines et lieutenants. Par leur rapidité et leur rayon d’action, ils rejoignaient leur destinataire en seulement quelques secondes, d’où l’efficacité de ce système. L’ennemi n’avait aucun moyen d’intercepter ce moyen de communication, déjà par le fait que les papillons de l’enfer passent souvent inaperçus, et ensuite parce que le message n’était pas visuel, mais audio, seul le receveur étant en mesure de l’écouter. Ce qui en a fait un des meilleurs systèmes de communication existant. Cependant, leur fabrication est restée secrète, on peut se poser la question de savoir s’ils sont fait de tissus organiques ou s’ils ne sont que des entités inconnues et sans conscience ? En tout les cas, ces insectes servaient également à contacter des troupes en action sur le champ de bataille, le capitaine ou le lieutenant donnant des ordres par un micro portatif, indiquant ainsi à plusieurs groupes de combattants accompagnés d’un papillon de l’enfer la marche à suivre dans le déroulement des opérations. Si le papillon venait à être détruit, la communication était annulée. La 2e division était la plus friande de ces petits artefacts, leur mission étant de récolter et de transmettre les renseignements sur les événements en territoire ennemi ou sur Terre. Le QG s’occupait ensuite de redistribuer ces informations aux autres bataillons de protection de la Cour, au capitaine général, et aux membres de la chambre.

Ce papillon, virevoltant ave grâce et qui ne présentait aucune impureté dans sa conduite de vol, commença sa descente vers la terre, plus particulièrement vers le QG de la seconde division. Ne cherchant pas une personne quelconque, il continua sa route vers son destinataire. Evitant les shinigamis qui courait et déambulaient en tout sens dans les rues du Seireitei, il vit enfin l’objet de sa mission. Une jeune femme, très petite, portant une toge blanche représentant son haut rang dans la hiérarchie militaire, et qui semblait empressée d’aller à une réunion avec des personnes qu’elle ne semblait pas aimer, étant donné son expression de lassitude. Le papillon émis un tintement, comme des grelots, annonçant son approche et son atterrissage imminent. La shinigamie, s’apercevant de ce nouvel arrivant, s’arrête et leva sa main à hauteur d’épaule, droit devant elle, pour accueillir les nouvelles. L’insecte se posa délicatement sur son index et accomplit sa mission avant de disparaître…

Le capitaine de la 2e division devait se rendre à un conseil pour prévoir la date de la réélection des membres de la chambre de Chuo. Elle n’aimait pas cela, mais elle y allait quand même. L’arrivée du papillon de l’enfer lui suggéra quelques idées, notamment la possibilité que le conseil ait été annulé. Mais la nouvelle fut bien différente : le service de sécurité de la porte reliant les deux monde venait d’être franchie par un individu inhabituel, mais ayant un code de reconnaissance de la 2e division. Soi Fon, sous le coup de cette nouvelle, sauta dans les cieux pour rejoindre le Senkaimon. Elle se demandait bien qui pouvait avoir pénétré le Seireitei sans être un shinigami, et sans papillon de l’enfer pour l’accompagner. Se posant doucement sur le sol, elle se dirigea vers le lieu-dit, avant d’apercevoir une silhouette familière, qu’elle avait vu plus tôt dans la journée.


"Ukitake-san ? Que faites-vous ici ?"

Elle se rapprocha de lui, qui lui tournait le dos, et se rendit compte qu’il était en pleine conversation avec une personne, personne qu’elle ne pouvait voir. Elle se rapprocha et lorsqu’elle arriva au niveau du taicho, son cœur faillit se rompre sous le coup de l’émotion : l’individu en question n’était autre que Yoruichi ! N’ayant pas prévu une telle arrivée de son ancienne sensei, elle ne pu que balbutier quelques mots incompréhensibles des deux autres acteurs. Elle s’inclina de 90° devant elle, profonde marque de respect, et continua à saluer tout en prononçant des formules de politesse qu’elle avait apprises tout au long de sa jeunesse, et qui lui revenaient à la mémoire.

"Yoruichi-sama ! Bienvenue au Seireitei, que nous vaut votre visite ici-bas ? Votre voyage s’est-il bien passé ? Avez-vous besoin de vous restaurer ou de queslque chose, je suis à votre entière disposi… "

Soudain elle s’aperçut que le mal des années de service qu’elle avait occupé pendant des années venait de refaire surface. Elle s’en rendit compte et se releva, le visage un peu affligé et désolé. Mais en face, Yoruichi semblait se moquer d’elle, alors qu’elle était capitaine et que tous les autres shinigamis éprouvaient de la crainte en la croisant sur son chemin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rend une visite pour information [Ukitake et ma Soi chan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rend une visite pour information [Ukitake et ma Soi chan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite pour Yukimi, connaisseuse (Nodoka XD)
» Une visite pour changer le monde
» visite pour une pastorale (hypatios)
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L
» Rend visite à sa mère { Luna }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach RPG :: ~ Soul Society ~ Seïreitei ~ :: ~ Soul Society ~ Seïreitei ~-
Sauter vers: