Bleach RPG

Entrez dans l'univers fantastique de Bleach !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Course-poursuite à Karakura

Aller en bas 
AuteurMessage
Jinta Hanaraki
~ Humain À Pouvoirs | Terreur de Karakura ~
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Batte power Red
Niveau:
10/12  (10/12)
Expérience:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Course-poursuite à Karakura   Mer 4 Juin - 16:22

Bon, alors la règle est simple, il faut rattrapper un petit garçon rouge, sans le tuer, sinon c'est pas marrant. Le parcours suit plusieurs paysages, donc plusieurs choix d'intéraction possibles. Il y a : au départ la boutique de Uahara, le centre avec des boutiques et des immeubles, le parc, le cimetière et efin arrivée devant la clinique Kurosaki. On utilise que ses capacités normales, ben oui, sinon j'ai aucune chance contre le shunpo et le sonido. Tous les coups sont bons pour coincer le méchant petit garçon.

Jinta est un garnement qui ne pense à rien d'autre qu'à foutre le bordel quand ses maîtres ne sont pas là. Parmi ceux-ci, il y a Tessai, celui qui fout les baffes et les coups de pied au derrière ; ensuite Kisuke Uahara, le possesseur de la boutique, donc le maître absolu qui fait un peu peur ; et pui Yoruichi, un chat noir, copain de toujours avec Kisuke, et qui se transforme en...femme ! Il était vrai que le petit Jinta ne vivait pas comme tous les autres petits garçons, il n'allait pas à l'école, ne jouait pas avec des amis qu'il aurait pu se faire dans le parc, n'a pas de jeux vidéos ni de manga, ne fait pas de vélo ni de figurines gundam. En gros, il n'avait rien pour lui, de normal...En fait, ce qu'il adorait, c'était le base-ball, sabatte en témoignait très bien.

L'autre activité principale de Jinta, à part servir sous les ordres du tyran au bob, était de balayer la cour devant le magasin, en compagnie d'une jeune fille plus âghée que lui. Alors pour briser la routine et espérer un peu mieux de ce monde impitoyable, il forçait cette même personne à faire tout le boulot pendant que lui, le flemmard grincheur, se reposait et maudissait Tessai. Vous vous dites sûrement : pourquoi ne se révolte-t-elle pas ? N'est-elle pas plus grande que lui ? Pourquoi ne le frappe-t-elle pas ?Eh bien mesdames et messieurs, si vous ne connaissez pas Jinta Hanaraki, ou la "Terreur de Karakura", vous devez savoir que c'est un maître-chanteur né. Il harèle sans cesse la jeune Ururu, portant sur elle des habits roses en signe de soumission au garçonnet, et la frappe de la brosse de son balai quand elle tente en vain de le repousser ou de refuser de lui obéir. Mais alors, Jinta est un véritable démon pour oser faire ça à une fille sans défense ! Erreur, il se fait toujours gronder par Tessai, ses fesses pouvant en parler en public, et il n'a pas trouvé la combine pour y échapper, ou alors il n'a pas de chance... Il y a une sorte d'échange équivalent : Jinta embête Ururu -> Tessai tabasse Jinta -> Ururu est sauvée...

Ce jour-là, par un temps ensoleillé, et comme à son habitude, Jinta était perché sur le siège de son maître au comptoir afin d'y recevoir les rares clients qu'ils pouvait avoir l'occasion d'y rencontrer. Ces clients, un peu spéciaux car on ne peut pas les voir... Ben oui, vous arrivez à voir des shinigamis, vous ? Bon alors... Où en étais-je ?... Ah oui, donc les shinigamis viennent à la boutique de Uahara lorsqu'ils descendent sur terre en mission ou autre. C'est comme ça que le petit garçon à la touffe rouge à fait la connaissance de Rukia Kuchiki, Ichigo Kurosaki et Renji Abarai, ainsi que d'autres humains avec des capacités hors normes. Mais on ne les citera pas, car il y a encore beaucoup de choses à dire avant de commencer le race. Da=onc, on est parti pour livrer le contexte okay ?

Jinta, dans sa quête perpétuelle vers le bonheur, n'avai pas besoin d'étudier la philosophie, comme le font les élèves français et italiens, et de voir des auteurs à la noix pour savoir s'il a raison de faire telle chose ou telle autre. Son bonheur, c'est dormir sur le siège du comptoir, et puisqu'il a envie de la faire, il ne se pose pas la question de bien ou de mal. N'étant pas un hédoniste, serait-il épicurien ? Passe pour cela. En tout cas, il ne faisait pas grand-chose, et parler à Ururu ne l'intéressait pas plus que ça, ce qui montre que la dialectique de Socrate ne peut pas être appliquée à tout le monde. Quoique, avec Renji, ils ont réussis à se chamailler entre eux pour savoir qui allait fair la vaisselle un soir de beuveire avec des potes à monsieur le mangeur pour quatre. En tout cas, Jinta dormait.

N'étant pas vraiment fait pour la vente, il faisait fuir les clients par son air niais et désinvolte...à moins que ce ne soit parce qu'il a toujours un doigt plongé profondément dans une narine ? Il n'a pas le profil pour vendre, heureusement que la boutique n'est pas dépendante du commerce, sinon elle fermerait bien vite... Jinta, derrière son T-shirt blanc, laissait transparaître une respiration régulière et faible, ne se laissant distraire par rien, que ce soient les bruits de la circulation, les avions, les cris des hollows, les tintements de la cloche, les remarques des clients et leur mécontentement sur l'attitude peu travailleusedu vendeur. Mais pourtant, un individu se rapprochait de ce lieu qu'était le magasin Uahara. Son aura suffit à sortir le mioche de sa rêvasserie et ce dernier descendit de son piédestal pour se diriger vers la porte. Qu'avait-il en tête ?

Il ouvrit la porte, un sourire dévastateur sur un visage radieux, et prit un air de défi avant de faire face à l'"autre"...


*C'est l'heure...de passer à l'action !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshizora Kimiyo
~ Shinigami de la Treizième Division ~
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 02/05/2008
Localisation : Dans un certain lieu ...

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Koori
Niveau:
6/9  (6/9)
Expérience:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Course-poursuite à Karakura   Mer 4 Juin - 17:08

Karakura. Milieu de l'après-midi, ou début, difficile à dire. Kimiyo n'avait jamais tellement eu conscience du temps qui passe, déjà à la Soul Society, alors dans le monde des humains, il ne faut pas s'attendre à un miracle. Elle peinait généralement à être à l'heure à cause de ce gros défaut, ce qui lui a souvent vallu d'être réprimandée par ses supérieurs hiérarchiques. Mais bon, tout ça, ce ne sont que des détails sans vraiment d'importance. Et surtout, cela n'explique en rien sa présence dans la ville de Karakura.

Si elle était présente en ces lieux, c'est en premier lieu parce qu'elle s'ennuyait profondément à la Soul Society. Il n'y avait jamais rien à faire, les capitaines étaient bien trop occupés par le remplacement des anciens capitaines traîtres, et les lieutenants étaient surchargés de travail. En bref, les simples Shinigamis comme Kimiyo ne faisaient qu'attendre qu'on vienne les chercher pour les affecter à une mission, et généralement, celles ci consistaient à tuer un Hollow ou autre chose de la sorte. Rien de bien palpitant quoi. Aussi, le matin même, elle avait eu la très mauvaise idée de manigencer un plan pour se rendre dans le Hueco Mondo. Inconsciemment, elle pensait qu'elle pourrait détruire le Hogyoku toute seule peut-être ... Le fait est qu'elle a même pas tenu 10 minutes là-bas, et qu'elle est directement retournée dans le monde des humains. Et la voilà maintenant, à se ballader dans les rues de Karakura dans son habituel kimono noir, invisible aux yeux des humains.


Elle allait à gauche à droite, regardant de temps à autre le ciel, traversant tranquillement les rues. Elle se rendait à la boutique de Kisuke Urahara, elle avait besoin de deux, trois petites choses, comme des pillules d'âmes artificielles, aussi appellées Soul Candy. Elle trouvait ce nom ridicule, mais elle ne pouvait rien y faire, après tout le nom a été changé à cause des manifestations des femmes Shinigamis. Mais ce n'est pas important. Elle avait aussi besoin de récupérer un Gigai. Elle pressa le pas, et arriva finalement devant la boutique. Déjà depuis l'extérieur, elle pouvait constater que Kisuke n'était pas là. C'était facheux. Elle avait une foule de questions à lui poser au sujet du Hogyoku, et aussi des questions sur Aizen.

Au comptoir, elle discernait clairement la présence d'un mioche aux cheveux rouges et à lair insolant. Encore ce morveux de Jinta Hanaraki ... Ce n'est pas quelle avait du mal à le supporter, mais il lui tapait un peu sur les nerfs. Elle se rapprocha de la porte, et voyait que le mioche s'était également rapproché, avec un air de défi collé sur le visage. mais qu'est-ce qu'il allait encore bien inventer, celui là ...


- Hé, le mioche, ton patron est là? Faudrait que je lui pose quelques questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinta Hanaraki
~ Humain À Pouvoirs | Terreur de Karakura ~
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 26/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Batte power Red
Niveau:
10/12  (10/12)
Expérience:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: Course-poursuite à Karakura   Dim 8 Juin - 16:22

S'étant levé pour aller à la rencontre de la personne qui venait d'arriver, Jinta avait fait un effort considérable pour ce qui semblait être une journée à pau près normale. Juste avant de faire front au nouveau venu, le garçon avait pris soin de récupérer un grand sac sur le passage, d'y fourrer des choses parlantes...eh oui, on trouve de tout dans le Uahara's shop, et de le mettre sur son dos. Regardant la personne devant lui, avec un air de défi au départ, pris soudain un air consterné comme si ce n'était pas la bonne personne qu'il attendait. Bah, que voulez vous, on ne peut pas toujours être satisfait...

En fait, l'individu était une femme, assez jeune et plutôt jolie, bien que Jinta ne s'intéresse pas vraiment aux filles, et d'après l'aura qu'elle émettait, c'était sûrement une shinigamie. Toutefois, Jinta ne se souvenait pas l'avoir déjà rencontrée, bien qu'il en ait vu passer des tas depuis les récents événements, et il était normal d'en voir de temps en temps pour passer commande à son sensei. La shinigamie faisait partie de la 13 ème division du Gotei 13. Portant l'habit élémentaire de cette classe de combattant du Seireitei, elle arborait également un grand noeud gris sur sa tête, qui lui faisait office de coiffe.

Jinta, d'un air des plus nonchalant, se mit un doigt dans le nez et prit ses yeux de loque, comme s'il allait se rendormir. Mais c'était pas vraiment pour ça... Il écouta parler la fille et ne dit mot, ne semblant pas se rappeler de cette personne qui venait de l'appeler "le mioche", chose que détestait Jinta. Quoique sa petite taille le faisait penser, il était beaucoup plus mature que certaines personnes de son entourage...mais nous n'allons pas citer de noms bien sûr. Donc le petit boy s'avançait tout en gardant son geste déplacé, et il scruta la shinigamie. Il continua à l'observer, à la déshabiller du regard et tournait autour dans le même temps. La shinigamie, interloquée par cet agissement, avait bien raison de se demander ce que cette attitude pouvait bien signifier. Il continua, continua puis s'arrêta dans le dos de la petite fille (plsu grande que lui, il ne faut pas l'oublier) et commença à compter :


"...5...4...3..2...1...!!!..."

Tout d'un coup, il sauta au-dessus de la shinigamie, qui s'appelait, selon les souvenirs de Jinta, Kimiyo, chopa le noeud, provoquant la décoiffure de cette dernière, atterrissant au sol sous le coup de ses tongs, puis regarda en arrière avec un sourire encore plus dévastateur qu'auparavant, puis pris la fuite vers le centre-ville. Sa course était telle qu'on ne le voyait plus derrière le nuage de fumée qu'il avait formé...

Mais qu'est-ce qui lui avait pris ? Quelle était la raison de son acte ? Qu'avait-il en tête ? Voler un vêtement de femme, quelle grossièreté. Mais, sous ses airs de bagarreur, de tortionnaire, de bourreau, y avait-il aussi un pervers, vicieux, ignoble ? Pourtant ce n'était pas du tout ce que les autres pensaient de lui, était-ce volontaire, ou quelqu'un d'autre tenait les ficelles ? Cependant il n'avait jamais cherché à voler des sous-vêtement de fille, pas Ururu parce qu'elle ne portait que des culottes blanches à coeurs, et encore moins sa maîtresse Yoruichi, qui ne portait que des sous-vêtements blancs... Enfin, là, c'était quand même un noeud, un attribut qui différenciait Kimiyo de n'importe quelle shinigamie.

Il courait et tourna à droite dans une rue perpendiculaire, mettant de la distance entre lui-même et la fille qui venait juste de comprendre ce qui s'était passé. Jinta filait dans les grandes avenues du centre ville, passant devant les vitrines et les personnes qui ne faisaient que marcher, et avec son sac sur son dos, il n'était pas des plus à l'aise. Il ne jetait aucun coup d'oeil derrière lui, sachant qu'elle serait obligée de se mettre à sa poursuite pour reprendre son bien. Il sentait son aura augmenter et courir à son tour.


*Vite, je dois me dépêcher, sinon je vais tout faire rater ! Et sinon je vais me faire tuer par cette fille...*

Il se dirigeait alors vers le parc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Course-poursuite à Karakura   

Revenir en haut Aller en bas
 
Course-poursuite à Karakura
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poursuite d'un voleur
» Course-poursuite entre magiciens [PV:Eva,Nagi,Daisuke]
» Course-poursuite sur les toits
» [cal. event] : a la poursuite des Amis
» Course poursuite sur les toits d'Oshibana [pv Layle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach RPG :: ~ Monde Des Humains ~ :: ~ Monde Des Humains | Karakura ~ :: Zone Nord-
Sauter vers: