Bleach RPG

Entrez dans l'univers fantastique de Bleach !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le clown triste et la fille curieuse...[PV Senna]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hoshi Hakumei
~ Vizard Niais | Second de Shinji | L'Niais Suprême ~
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: La magnifique Suzaku
Niveau:
15/16  (15/16)
Expérience:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Le clown triste et la fille curieuse...[PV Senna]   Lun 12 Mai - 22:44

Le soleil se levait a l'horizon faisant reluire chaque feuille, chaque brin d'herbes, chaque maisons de milles feux. C'était une très belle journée... Hoshi, se réveilla de la même manière que d'habitude: les rayons jaune-orangés de l'astre pénétrèrent par les stores de son appartement de l'immeuble "Mt Fuji" et le réveillèrent lentement. Il ouvrit les yeux et les fit cligner une demi-seconde.

Spoiler:
 

Se relevant mollement de son futon, il tourna la tête et poussa un soupir. Il soupirait parce qu'un souvenir l'assaillait, un souvenir qui n'était pas triste. En apparence. Celle qui hantait ses pensées, nuit et jour, a chaques heures, chaques minutes et chaques secondes de sa mort. Chaque souvenir était un mélange de bonheur, de nostalgie et de tristesse étrange. Cela le faisait souffir mais l'être humain n'aimait il pas se faire souffrir ? N'aimait il pas se compliquer la vie ? L'humain était si complexe, c'était pour cela qu'il était si intérressant d'observer autrui... Le souvenir qui fit soupirer le Vizard Niais fut le lendemain de la première nuit qu'avait passé ensemble les deux amoureux....

----FLASHBACK----


Une femme brune se réveilla lentement avec un baillement indigne de sa beauté.
Spoiler:
 
Cette femme était le 3ème siège de la 4ème division, elle s'appelait Yukiko. Se relevant, elle tourna la tête vers la droite, le futon était vide ! Tournant la tête vers la droite, elle aperçut un jeune homme blond possédant des yeux rouges étincelants entrain de la fixer, assis sur une chaise. Celui-ci lui sourit et lui dit une simple phrase:


Hoshi:Bien dormi ?
Yukiko:On n'a pas vraiment beaucoup dormi mais oui..... ^^"
Hoshi:Ah oui, c'est vrai !! On a parlé toute la nuit..
Yukiko:...
Hoshi:Quoi !?
Yukiko:On a couché ensemble cette nuit, crétin !!!!!!!
Hoshi:Ah bon, c'était pas un rêve O.O"(xD)

Yukiko s'empressa de foutre une correction a son amant ! "Non mais je vous jure, il se souvient même pas qu'on l'a fait... ce con ><" "

----FIN DE FLASHBACK-----


Il leva se et son train-train quotidien continua. Il se lava, mangea et se lava les dents. Cependant, contrairement a d'habitude, il ne prit pas son gigai. Sortant dans la rue, il se dirigea vers le parc, havre de paix et de tranquillité. Les feuilles mortes voletaient au gré du vent. Hoshi déposa son fourreau a côté d'un arbre et s'assit contre son tronc, fermant ses yeux rougeoyants aux caprices de l'astre lumineux qui lui taquinait la peau de ses délicieux rayons... Son énergie spirituelle toujours inexistante pour ne pas attirer hollows et autres bestioles spirituelles psychopathes...

[Désolé, c'est court(pas d'inspi)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senna
~ Shinigami Exilé ~
avatar

Lion Chèvre
Messages : 26
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 27
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Mirokumaru
Niveau:
12/15  (12/15)
Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: Le clown triste et la fille curieuse...[PV Senna]   Mer 14 Mai - 12:19

"-Yare Yare Kurosaki, Laisse-moi un petit indice sur ta position."

Certes, ce n’était pas la façon la plus discrète pour une fuyard de se balader mais qu’importe. Sautant de toit en toit, d’arbre en arbre, s’appuyant sur les tuiles, les branches et prenant parfois quelques pause repères sur de hauts poteaux électriques ; l’ancienne-shinigami maintenant exilée de la Soul Society, avançait dans la ville nippone avec un but précis : Retrouver la trace de Kurosaki

Ce dernier s’était enfuit avant même d’avoir eu le temps de soupirer. Ayant disparut en une fraction de seconde, même elle –qui pourtant n’était pas aussi mauvaise que ça pour retrouver la trace d’une énergie spirituelle- n’avait pas pu sentir son reiatsu filer entre ses doigts. C’était rageant, mais aussi désolant de n’avoir rien pu faire, et de toujours ne rien savoir faire d’ailleurs. Ichigo cachait des choses, terrible sûrement mais Senna n’avait aucune idée de ce que cela pouvait être. Sûr pourtant maintenant qu’il s’agissait d’une chose que même le Sereitei n’avait pas l’air d’être au courant. A la fois anxieuse et terriblement exitée à l’idée de découvrir ce que cachait si bien cet humain aux yeux du monde, la demoiselle aux airs puérils aurait été prête à tout pour faire partie de la confidence. Ne vous imaginez cependant pas qu’elle n’agissait que dans l’envie d’étancher sa soif de curiosité, non. Senna était aussi énormément angoissée à l’idée que quelque chose de difficile arrive à Ichigo, qui jusqu’alors n’avait enchaîné, que chose improbable et combat sur combat.

Debout, elle scrute l’horizon. Ayant abandonner son gigai et prenant le risque de se faire mettre en prison à tout moment par les sbires shinigami qui autrefois étaient des amis, Senna s’interroge sur tout et sur rien –mais toujours en rapport- à propos de cette mini-fraise. Elle tourne sur elle-même et fait volte-face. De ce côté-ci rien non plus, pas une parcelle d’énergie spirituelle d’Ichigo, pas même une particule. Le bougre savait y faire quand il ne voulait pas être poursuivit –Argh- et il ne lui facilité pas la tâche. Le poteau électrique sur laquelle la dite Senna se tenait tangua un peu, elle baissa les yeux et y apreçut un jeune homme d’environs dix-sept ans qui shooté dedans.

*En voilà un plutôt énergique pour taper si fort…*

Le visage du jeune homme semblait dépité voire très affligé. Cet air lui rapella la peine indescriptible qui semblait s’être installée sur le visage de Kurosaki. Derrière ces traits sévère se cachait une peine insurmontable et une peur qu’elle avait rarement vu sur quelqu’un d’aussi jeune…Elle soupira et reprit son chemin. S’aventurant maintenant dans une minuscule forêt appelé ici Parc ou encore Jardin Public. Rien ne semblait extraordinaire en ces lieux, hormis le nombres incalculabe de gens et d’enfant au mètre carré ! Il lui aurait était impossible de tous les compter tant qu’ils étaient nombreux à jouer, crier, rire tout simplement à vivre dans cette étendue d’arbres centenaires, de feuilles asséchés et d’herbe fatigué. Senna esquissa un sourire. Voir autrui heureux la rendait plus souriante. Mais aussi plus tête en l’air. C’est pourquoi elle ne remarqua même pas qu’à côté d’elle, se prélassé un homme des plus étrange et au reiatsu particulier. L’air béat, elle sauta sur le même arbre squatté par le protagoniste aux yeux de feu. Protagoniste, qui la fixa. Sentant un regard sur sa nuque, Senna se retourna et l’aperçut enfin. Rien ne portait à croire qu’il était un ennemi ou encore un être particulier, hormis le fait qu’il pouvait la voir alors qu’elle était invisible aux yeux des autres. Pas sûr des intentions de ce dernier, elle posa la main sur le fourreau de son zanpakutô –toujours à portée de main- et interrogea l’homme d’une voix pas particulièrement agressive au vue de la situation :

"-Qui es-tu pour me voir ?"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Chizuru-phobia.sky'
Hoshi Hakumei
~ Vizard Niais | Second de Shinji | L'Niais Suprême ~
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: La magnifique Suzaku
Niveau:
15/16  (15/16)
Expérience:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: Le clown triste et la fille curieuse...[PV Senna]   Jeu 15 Mai - 20:18

[Je suis censé dormir xD !! Non mais >< méchanteuuuuuuuh ; je contrôle un peu tes paroles, juste pour un dialogue comique(X3) mais si tu ne veux pas dis le moi en MP, j'éditerais]

Durant son sommeil, il fit le même rêve encore et encore.. Ne serait il donc jamais laissé par cette odieux sentiment qu'on appelait remord ? Arriverait il a faire son deuil un jour ?! Nul ne le savait. Même pas celui qui avait ses sentiments... Il fut brusquement interrompu dans sa "léthargie réparatrice" par une énergie spirituelle. Celle d'une shinigami.

**Pitié, dieux de toutes les religions du monde des humains, faîtes qu'elle ne vienne au parc.**

Le reatsu entra dans le parc, Hoshi étant à l'entrée la remarqua toute suite: svelte, elle était plus petite que le vizard Niais. Elle portait l'habituelle tenue des shinigamis, la seul différence avec les autres était que la ceinture blanche avait été remplacé par une ceinture rouge attaché par un noeu. Le visage de la jeune fille était d'une beauté que n'avait pas forcément toutes les femmes shinigamis... Dotés de yeux couleurs oranges/dorés assez grand et de cheveux d'un noir d'ébène mis en arrière a l'aide d'un ruban rouge. L'ex-capitaine du Gotei 13 avait ouvert les yeux lorsque celle-ci remarqua sa présence. Elle était même allé se réfugier sur le propre arbre où il s'adossait. Après une question dit sur un ton quelque peu virulent, il braqua son regard rouge qui se transforma en un regard endormi. Niais. Il allait dire une connerie (xD)...

"Tout a l'heure, tu as mangé des champignons. Je ne suis qu'un fruit de ton imagination... Allez va-t-en..."
"Tu me prends pour une idiote ou quoi !!? >< Qui es tu!!?"
**Mince...Elle est coriace... J'me demande pourquoi cette tactique ne marche jamais...(xD)**
"ok, ok je vais et dire qui je suis. je m'appelle Hoshi Hakumei. Je suis un shinigami exilé sur la terre... Et toi qui es tu pour parler aussi sèchement ? On t'a pas appris les bonnes manières ? Razz"

Après avoir dévoilé son identité et avoir provoqué sur un ton espiègle, le vizard Niais se leva de son "coin dodo". Le vent choisit ce moment pour souffler et faire s'envoler quelques feuilles des arbres du parc... L'odeur de la nature était dans cette minuscule bourrasque, respiration de l'élément. Cette simple pause et contemplation du vent lui fit se rappeler un souvenir. Encore un. Alors, qu'il ouvrait ses yeux rouges sangs qui avaient fait trembler tant de monde et vu tant de personnes mourir sous sa lame, les yeux surnommés "yeux du démon" par ses adversaires prenaient leurs véritables apparences. Celles de deux rubis qui évoquaient une peine indescriptible. On pouvait s'étonner d'ailleurs qu'aucune larme en coulait de ses yeux attristants.... Seuls les êtres qui pouvaient comprendre autrui pouvaient les voir. Des larmes invisibles. Le Niais changea soudain d'expression, il y avait toujours ces yeux si indéfinissablement triste mais les sourcils étaient froncés et on sentait une certaine autorité émanant de la bouche du Vizard quand il prononça ces paroles:

"Quel est ton nom ?! Tu viens de quel division !?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senna
~ Shinigami Exilé ~
avatar

Lion Chèvre
Messages : 26
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 27
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Mirokumaru
Niveau:
12/15  (12/15)
Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: Le clown triste et la fille curieuse...[PV Senna]   Ven 16 Mai - 13:58

[HRP : xD Je vais continuer un peu dans le dialogue débile, si tu te trouve trop ‘con’ MP-moi]


La shinigami abaissa sa main qui était posé sur le fourreau de son arme. Un peu interloquée par l’attitude joviale de l’homme et par ces blagues foireuses, elle se détendit un peu. Mais piquée un tout petit au vif par la remarque de cet autre protagoniste, elle s’indigna d’une voix tout de même maitrisée :

«- Ok, ok je vais et dire qui je suis. je m'appelle Hoshi Hakumei. Je suis un shinigami exilé sur la terre... Et toi qui es tu pour parler aussi sèchement ? On t'a pas appris les bonnes manières ? Razz

-Humpfff. Je ne suis pas sèche, c’est juste que je ne sais pas si tu es un ennemi ou un ami.. Suspect

-Ah oui ! Tu fais comme les animaux : une technique pour impressionner l’adversaire !

- Na..nani >_< ! Ferme-la ! Tu vas me décrédibiliser ! »

Décidément, ce Hoshi était un shinigami vraiment étrange –et exilé qui plus est- et drôlement atteint pour faire des blagues aussi débiles [Et c’est Senna qui dit ça alors qu’elle fait toujours la mongolienne !]. Cependant quelque chose en elle lui indiqua qu’il n’avait aucune intention malsaine envers. Vu qu’il n’avait pas l’air d’en vouloir à sa vie, la jeune demoiselle se rapprocha un peu du blondinet. A première vue, rien ne semblait étrange en lui : Apparence banale, attitude banale –bien qu’un peu trop comique xD- rien ne semblait devoir dépasser de la bonne figure d’un shinigami. Mais quelque chose clochait intérieurement parlant : le reiatsu. Le sien semblait légèrement différent d’un Dieu de la mort des plus nomaux. Il cachait donc quelque chose…Encore une chose pour Senna la curieuse à découvrir. Comme-ci le problème de Kurosaki-kun n’était pas déjà assez préoccupant Argh ! Elle tourna la tête, une bourrasque de vent vient faire voleter les feuilles mortes autour d’eux. Les voilà prit dans un monde aux tons chaud : orange, jaune, marrons, rouge…Tant de multitude de couleurs dans les airs. C’était un bien joli spectacle, comme lorsqu’elle parait ou attaquait avec son plus fidèle ami :Mirokumaru. Elle sourit légèrement à cette pensée. La vie pourrait-être plus triste pour elle.

Senna voulue prendre la parole. Mais lorsqu’elle détourna son regard du paysage pour le poser sur l’ex-shinigami nommé Hoshi, elle vit ce qu’elle avait déjà vu auparavent tant de fois. Ne serait-ce que sur le visage de Kurosaki. Cette peine indescriptible, comme-ci le fait de se donner à fond dans quelque chose, ne pourrait jamais nous satisfaire pour parvenir à notre but. Comme-ci malgré le fait qu’on est tout donné, rien ne pourrait changer à la fatalité qu’on porté tel un boulet sur son cœur. Décidément, tout le monde semblait affligé autour d’elle. Le regard de cet homme semblait tellement désespéré, que si on lui avait que Hoshi pouvait avoir un air aussi malheureux, elle n’y aurait pas crue. Lui qui était si bout en train il y a peu de temps…quel changement ! Ne sachant pas trop quoi faire, elle leva les yeux au ciel. Après tout, on ne pouvait pas consoler les gens qu’on connaissait à peine…ne ?

"-Quel est ton nom ?! Tu viens de quel division !?

-Ah euh ano ne…Je…Je n’ai plus de division. "

]Elle baissa un peu les yeux. Finalement, le jeune homme allait comprendre qu’ils n’étaient pas aussi différents que ça. Un peu peinée par Dieu seul sait quoi, Senna soupira. Elle s’approcha un peu plus de Hoshi, croisa les bras avant d’ajouter d’une voix plus calme qu’au début de leur rencontre :

" - Et je …Je m’appelle Senna. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Chizuru-phobia.sky'
Hoshi Hakumei
~ Vizard Niais | Second de Shinji | L'Niais Suprême ~
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: La magnifique Suzaku
Niveau:
15/16  (15/16)
Expérience:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: Le clown triste et la fille curieuse...[PV Senna]   Mar 20 Mai - 23:09

[HRP:- Na..nani >_< ! Ferme-la ! Tu vas me décrédibiliser ! »

Hoshi "Pourquoi, t'est pas déjà décrédibiliser ? O.o"--->xDDD]

[HRP2:Non, non mais comment oses tu me comparer a Kurosaki !! Lui, il chiale parce qu'il peut même pas surpassé son hollow et qu'il ne pourra pas l'empêcher de faire du mal a ses amis.]

Après qu'il se fut repris, la shinigami consentit a dévoiler son prénom. Tout d'abord, elle s'approcha du Niais comme pour lui murmurer quelque chose a l'oreille puis les cordes vocales émirent des sons qui se transformèrent en mots. Juste avant, elle avait dévoilé qu'elle n'avait plus de division... Elle était donc tout comme lui exilé.

" - Et je …Je m’appelle Senna. "
"Content de faire ta connaissance Senna-chan. Est-ce que ça fait longtemps que tu es dans le monde des humains ?"

N'attendant pas de réponse tout de suite de la jolie et resplendissante Senna, le vizard Niais retourna s'asseoir près de l'arbre où il était avant que la shinigami exilée l'interrompe dans sa sieste rempli de mélancolie. Un autre souvenir lui revint, cette fois-ci, il na concernait pas Yukiko. C'était bien avant leurs rencontres....


---FLASHBACK---


C'était dans la forêt autour de l'académie des shinigamis... Un jeune homme blond dormait accoudé à un arbre qui ressemblait fort a celui auquel il était assis aujourd'hui. A cette époque, il allait bientôt faire partie des shinigamis et tous les membres de sa classe avaient peur de lui à cause de ses yeux rouges rubis. Derrière son dos, il le surnommait "L'idiot aux yeux démoniaques", lorsqu'il entendit ce surnom il ne tilta pas,il dit simplement "P'tain, c'est claaaasse ! *0*" et repartit a ses occupations... La chose qui n'arrangeait rien du tout était le fait qu'il venait du plus malfamé des districts du Rokungai. On lui avait donc coller une étiquette, a son plus grand "j'men-foutisme-complet". Je disais donc qu'Hoshi était entrain de dormir lorsqu'il fut réveillé par cinq apprentis shinigamis qui embêtaient deux filles. Le futur vizard les connaissait, ils étaient surnommés "les intouchables" car ils étaient fils de 15 ème, 5ème et 40 ème siège des divisions 1, 6 et 3. Ainsi, ils croyaient qu'ils avaient le droit de se pavaner et de chercher noise a quiconque s'approcherait de trop prêt. Le plus grand, s'appelait Aitani et les deux autres Rikoju et Bunyuan. D'habitude, il ne s'en mêlait pas mais voir ainsi ces gros idiots ennuyaient des demoiselles étaient pour lui intolérable ! Ainsi, le futur second des vizards se leva et se dirigea vers les cinq personnes. Se mettant devant les filles -qui s'enfuirent aussitôt vu qu'elles avaient un remplaçant- pour les protégés.

"Eh, qu'est-ce que tu fais gamin !!"
"Je vais vous mettre K.O., je ne supporte pas les gars comme vous."


Aussitôt dit, aussitôt fait, d'un coup de poing il assomma le premier, de l'autre il cassa deux dents au deuxième et le troisième s'enfuit a toutes jambes...

---FIN DU FLASHBACK---


Hoshi sortit brusquemetn de sa rêverie, aujourd'hui il était vraiment nostalgique.... Il fallait se reprendre ! Le vizard Niais n'allait pas gâcher cette splendide journée, en plus il avait fait une très belle rencontre et il comptait devenir amie avec l'exilée du nom de Senna !!! Apparemment, pour avaoir cette attitude envers un autre esprit, ça ne devait pas faire longtemps qu'elle était à Karakura, véritable Mecque des esprits et autres bestioles spirituelles.... Le vizard blondinet se releva puis posa plusieurs questions a la jolie brunette... En espérant qu'elle lui réponde même si certaines étaient bizarres.

"Tu étais dans quel district ? C'était quoi ton ancienne division ? Ton ancien grade ? Comment il s'appelle ton zanpakutô ? Tu as quel âge ? Tu vis parmi les humains ou pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senna
~ Shinigami Exilé ~
avatar

Lion Chèvre
Messages : 26
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 27
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Mirokumaru
Niveau:
12/15  (12/15)
Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: Le clown triste et la fille curieuse...[PV Senna]   Dim 25 Mai - 20:27

*Mmh…j’ai vraiment du mal à cerner ce jeune homme…Il semble un peu trop dissipée. Nostalgique peut-être trop. En plus, son réiatsu me perturbe un peu. Il ne ressemble pas à celui d’un shinigami normal, je me répète sûrement mais je n’aime pas ça. Même s’il semble loin d’être agressif, je me demande si je devrais tout lui devoiler. Devrais-je répondre à ses interrogations ? Devrais-je …*

« -Content de faire ta connaissance Senna-chan. Est-ce-que ça fait longtemps que tu es dans le monde des humains ?

-Heu …Non. Non pas vraiment. Je n’ai pas compté les jours mais je crois que cela doit faire environs un mois...peut-être plus ou moins. Je n’avais pas prévue de partir au début alors…et puis je n’ai pas vue le temps passer dans ce monde-ci, il ne s’écoule pas pareil j’ai l’impression. »

Après ce court échange, s’installa de nouveau un immense et très pesant silence. Un peu genée et mal à l’aise, la shinigami se mura dans le silence.Elle qui d’habitude était si bavarde, sans trop savoir pourquoi cet homme devait lui en imposer. Du moins assez pour qu’elle ne trouve pas ses mots. Décidément, ce jeune homme ,bien curieux il fallait l’avouer semblait ce répéter dans son attitude : il la questionner puis, satisfait surement de ses quelconques réponses, il se replonger dans une sorte de demi-éveil. Comme perdu et happé par des souvenirs douloureux ou nostalgique, auquel son esprit ne pouvait pas se résoudre à y tirer un trait. Fallait-il vraiment que ce Hoshi se plonge dans un de ces flash-back en plein milieu d’une conversation ? J’espère qu’il ne pensait pas vouloir faire une bonne impression à Senna, car elle prenait ce dernier pour un fou. Et encore, le mot était enjolivé, approchant l’éuphémisme même. Au final, alors qu’elle poussait des soupirs de plus en plus longs et marqués pour montrer son ennui et sa gêne, le blond dit ex-shinigami sembla reprendre ses esprits. Et en suivant l’hypothèse qu’il venait de réaliser la débilité de son manque de conversation, ne trouva pas une meilleure idée que celle de bombarder la jeune femme de question. Plus en guise d’excuse que pour étancher sa soif de curiosité envers elle. Prise au dépourvue par ce retournement de situation, elle bafouilla un peu et recula de quelque centimètre. Se raclant un peu la gorge, la mignone aux yeux dorés s’apprêta à y répondre :

« -Euh…Répètes s’il te plait. Tu as parler tellement vite que j’ai pas tout énumérée dans l’ordre ..

-Je disais : Tu étais dans quel district ? C'était quoi ton ancienne division ? Ton ancien grade ? Comment il s'appelle ton zanpakutô ? Tu as quel âge ? Tu vis parmi les humains ou pas ?

-He ho hé ! Du calme ! C’est un interrogatoire ou quoi ? Humpff…J’répondrais à toute tes questions mais tu devras en faire de même en retour. Nous sommes bien d’accord hein ? »

L’homme ne montra pas de suite qu’il était en accord avec les conditions de Senna, mais il laissa entrevoir un léger sourire,ce qui sous-entendait presque certainement une affirmation. De nouveau, elle se racla la gorge et s’approcha un peu plus de Hoshi. L’exilée se posta et s’asseya à côté de ce dernier avant de commencer son monologue :

« -Je te préviens c’est un peu long…Volontairement je sauterais des passages mais ne me le fais pas remarquer, on s’connait pas depuis super longtemps, j’ai envie de garder quelques secrets pour moi ! »

Senna joigna un sourire et un geste de main désabusé à son interlocuteur avant de continuer :

« - J’ai aucune idée du distrite dans lequel je suis arrivée au tout début. C’était peut-être tellement malfamé que mon cerveau à de lui-même effacé les souvenirs qui y étaient liés. Un jour, j’ai rencontré par hasard l’âme d’une personne de ma famille-de mon vivant je veux dire-et il m’a recueillit avec lui. C’était une vieille femme, peut-être une tante très éloignée qui avait déjà vue ma photo dans un quelconque album. Enfin toujours est-il qu’elle m’emmena avec elle vers les ‘beaux quartiers’ vers les tout premiers districts. J’sais pas comment elle avait atterit là, peut-être en se liant d’amitié avec des hauts-placés, qui sait ? J’ai essayais d’évoluer du mieux que je pouvais dans cet environnement et je ne vais pas m’en plaindre. Aujourd’hui encore, je sais que c’est presque un miracle d’avoir pu ‘grandir’ dans ce coin et pas ailleurs comme le lieutenant Yachiru-san. »

Senna soupira un peu. Elle se frotta le bras droit avec sa main gauche et pencha la tête vers Hoshi :

« -J’ai fait plusieurs divisions, dont la sixième. Ce qui prouve quelque part que je ne suis pas aussi faible que j’en ai l’air. Suite a quelques…problèmes et choix personels j’ai changée de division et j’ai rejoinds la dernière. Celle de Ukitake-taichô. J’y suis restée jusqu’à mon départ. J’avais pas un grade super important, dans ma première affectation comme dans la deuxième. J’étais officier dans la sixième et simple subordonnée dans la treizième. Quelques fois j’ai des regrets car si j’étais restée dans celle de Kuchiki-taichô, je serais sous-lieutenant à l’heure qu’il est… »

De nouveau, elle soupira puis se ressaisissa :

« -Mon zanpakutô est liés au vent et à la foudre. Il s’appelle Mirokumaru. Il est parfois un peu difficile et spécial mais comme tout shinigami, il est mon meilleur allié. Mon meilleur atout et ami. Euh c’était quoi ensuite ls autres questions ?

-Ton âge.

-Comment ça mon âge ?! On demande pas son âge a une femme !Humpff…allez je suis gentille je vais te répondre...Quoique non. Et pour mettre fin à mon interrogatoire Hoshi , je suis dans le monde des humain depuis peu de temps, quelques mois à vrai dire. Toutes mes réponses te suffisent ? »

N’attendant pas tout de suite la réponse du jeune homme, Senna se leva et s’étira. Les mains vers le ciel, elle poussa un long soupir de satisfaction sans trop savoir pourquoi. Avoir raconté son histoire l’avait sans doute tranquillisée voire apaisée. Maintenant, c’était à son tour de question le blondinet, et la première s’annonçé des plus importante. Fesant volte-face devant l’ex-shinigami, Senna le fixa avec une neutralité étonante avant de demander d’une voix très sérieuse :

« -Dis moi la vérité Hoshi. Tu est plus qu’un simple shinigami exilé, n’est-ce-pas ? Ton réiatsu n’est pas comme le mien, quelque chose me dérange en lui depuis mon arrivée ici…Alors réponds-moi franchement, qui es-tu ? »

Soudainement, elle se rappella des hommes étranges chez qui Kurosaki s’était enfuit. Depuis le début, l’intention première de la jeune femme était de le retrouver, et d’avoir rencontré cet homme l’en avait déviée. Mais peut-être qu’il pourrait la renseigner…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Chizuru-phobia.sky'
Hoshi Hakumei
~ Vizard Niais | Second de Shinji | L'Niais Suprême ~
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: La magnifique Suzaku
Niveau:
15/16  (15/16)
Expérience:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: Le clown triste et la fille curieuse...[PV Senna]   Mer 4 Juin - 21:54

Après cette liste de questions, le blondinet vit Senna bafouiller, lui demandant de réitérer ce qu'il avait dit. Hoshi fit donc ce que lui demandait l'ex-shinigami puis attendit patiemment sa réponse ne faisant pas attention aux protestations de la jolie brune, marmonnant un vague "Oui, biensûr" quand elle lui demanda de répondre aussi à ses questions... Le Niais se doutait bien qu'elle avait remarqué son reatsu peu commun... Cela allait poser problème... Voyant qu'elle s'asseyait, il fit de même(je rappelle qu'après les souvenirs remémorés, il s'est relevé)

"Ce n'est pas grave, j'ai tout mon temps."

Rendant son sourire à la belle shinigami qui se trouvait à côté de lui, il écouta attentivement ses paroles, apprenant beaucoup de choses sur elle... Ainsi elle avait eu de la chance ne vivant pas dans un District horrible. Enfin, Hoshi n'avait jamais considéré le 80ème District comme horrible, il était assez habitué à la mort, cela ne l'avait pas dérangé. Il ne s'enfuyait pas quand quelqu'un arrivait vers lui avec un couteau, l'air dément. Il s'avançait vers lui et faisait naître une éclatante gerbe de sang ressemblant à des pétales de cerisiers en fleurs. Au début, il ne tuait pas pour survivre mais pour revoir cette image si abject qu'il considérait comme de la "beauté". Lorsqu'il tua ses premiers hollows, il fut déçu. La question qui lui taraudait alors l'esprit était "Pourquoi il n'y a plus de pétales de cerisiers ?" Après qu'elle est fini de dire où elle avait vécu, elle soupira un instant puis pencha la tête d'un côté, c'était bel et bien certain, Senna était vraiment très mignonne.

**Elle devait faire chavirer les coeurs à la Soul Society !!**

Reprenant son récit, Hoshi fut étonné d'apprendre qu'elle n'avait pas un grade si élevé. Sans conteste, sa carrière militaire personnelle était vraiment exceptionnelle. Il avait obtenu le 3ème siège dès sa sortie de l'académie puis était passé Vice-capitaine en moins de dix ans. Enfin, il avait vaincu son capitaine, l'ayant même tué, et l'avait remplacé en tant que nouveau "Kenpachi", ce faisant alors surnommé "Hoshi Kenpachi". En tout et pour tout il avait passé seulement vingt ans de sa "mort" en tant que subalterne.(10 à l'académie+10 en tant que vice-capitaine; il avait passé le reste au Rokungai, vu qu'il est né bébé à la S.S)Cependant, elle était assez forte pour être sous-lieutenant. Cette fille était vraiment intéressante. L'ex-shinigami de la 13ème division lui parla de son zanpakutô comme le Niais lui avait demandé. Mirokumaru. Vent et foudre; toujours aussi intéressant.... Les dires de Senna comblaient de plus en plus la curiosité naturel d'Hoshi.... Lorsque ce fut son tour de répondre, l'ex-capitaine de la 11ème division ressentit plusieurs sentiments: tout d'abord il fut très déçu et outré de l'attitude de la brunette... La nature de l'âme d'un individu était quand même assez personnelle et privée, en tout cas plus importante que l'âge de quelqu'un. Puis il ressentit de la colère à l'égard de Senna... Il commençait a avoir envie de la tuer, ce qui était mauvais signe, s'il commençait a trop se mêler aux humains et ne se battait plus, il tuerait des innocents pour remplir son "quota de sang". Et... C'était en bonne voie avec Senna.... Il poussa un long soupir pour se calmer puis s'éloigna de l'arbre où il était... Enfin, surtout de son sabre trancheur d'âmes. Il s'accroupit puis déclara d'une voix boudeuse:

"Hmmph... Ce n'est pas juste.... L'âme est quelque chose de très personnel, je peux pas te le dire comme ça... Le pire c'est que tu t'en fous complètement de moi.... Tu ne me demandes pas mon âge.... Où je suis né.... Dans quel division j'étais, quel grade ni mon âge... ça ne t'intéresse même pas de savoir si ça fait longtemps que je suis dans le monde des humains... Ou de connaître le nom de mon zanpakutô....."

Il émit un soupir long et sonore pour manifester sa déception puis Hoshi leva les yeux vers le ciel, le vent choisi alors ce moment pour faire virevolter les cheveux du vizard... Le Niais se releva et se retourna un sourire rayonnant sur le visage.

"Je ne peux le dire qu'a un ami. Alors Senna-chan je te pose la question. Tu veux devenir mon amie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senna
~ Shinigami Exilé ~
avatar

Lion Chèvre
Messages : 26
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 27
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Mirokumaru
Niveau:
12/15  (12/15)
Expérience:
21/100  (21/100)

MessageSujet: Re: Le clown triste et la fille curieuse...[PV Senna]   Mer 11 Juin - 18:57

Roooh ! Le voilà presque vexé par un ordre de question ! Bon c’est vrai que Senna était si omnibulée par la provenance de cet étrange réiatsu, qu’elle ne s’était pas encombrée en demandant l’âge ou encore l’enfance de l’homme blond, mais elle ne pensait qu’il allait se mettre dans un tel état. Un peu gênée par la spontanéité de la tristesse de Hoshi, la demoiselle essaya tant bien que mal de rattraper le coup, avec quelque excuses volages d’une voix un peu brouillée et balbutiante :

« Hmmph... Ce n'est pas juste.... L'âme est quelque chose de très personnel, je peux ne pas te le dire comme ça... Le pire c'est que tu t'en fous complètement de moi.... Tu ne me demandes pas mon âge.... Où je suis né.... Dans quel division j'étais, quel grade ni mon âge... ça ne t'intéresse même pas de savoir si ça fait longtemps que je suis dans le monde des humains... Ou de connaître le nom de mon zanpakutô.....

Spoiler:
 
-Na…nani ! J’voulais juste savoir, depuis que je suis dans les environs ton réiatsu particulier me taquine, je ne pensais pas que tu allés te vexer pour un ordre de question...Si tu veux, reprenons dans l’ordre mais sache que je ne m’en fiche pas du tout de toi ! Tu te fais des idées ! »

Elle ajouta à voix basse pour que son interlocuteur n’entende pas :
« -Vraiment psychopathe celui-là… »

Alors qu’elle secouée la tête de gauche à droite, se demandant pourquoi ce garçon avait une attitude si changeante, ce dernier se tourna vers elle et lui offrit un beau sourire. Ce changement de caractère, d’attitude surprit la shinigami. Elle leva les yeux vers l’homme qui s’était relevé. Le vent souleva sa jolie tignasse blonde ainsi que la sienne, et Senna sentit quelque chose d’étrange. Comme un petit coup de poignard dans le cœur. Sans trop savoir pourquoi, les joues de cette dernière devinrent toute rouge et elle tourne vivement la tête pour ne pas montrer ça. Manquerait plus qu’il ne s’imagine des choses.

"Je ne peux le dire qu'a un ami. Alors Senna-chan je te pose la question. Tu veux devenir mon amie ?
*c’est toujours mieux que s’il lui prenait l’envie de me tuer*

- …Oui. Oui soyons amis. Maintenant raconte-moi tout si tu veux bien. Et dans l’ordre : Quel âge as-tu –tu n’es pas obligé d’y répondre, j’ai refusée d’y répondre moi- où as-tu grandis ? Quel est le nom de ton zanpakutô, ton ancien rang à la Soul Society ? Et surtout…raconte-moi le secret d’une âme si particulière. Je t’écouterais sans te juger, je te le promets. »

Elle esquissa un petit sourire, maintenant la vérité n’allait plus tarder à se faire attendre. Dans un coin de sa tête, l’idée de la fuite d’Ichigo l’obsédée toujours. Mais maintenant, elle se faisait plus docile et plus agréable. La méfiance s’était un peu évanouie, elle se sentait plus en confiance en présence de Hoshi, même si ils n’étaient ‘amis’ que depuis quelques secondes. Au fond d’eux, ils n’étaient pas si différents, ils avaient des points communs et malgré les blagues étranges et foireuses qu’aimait faire le bel homme, Senna…senna ne détestait pas rester là. Elle ne détestait pas la présence de ce dernier et la curiosité lui piquée d’en apprendre plus sur lui. C’est alors très posément, qu’elle fixa Hoshi en attente de sa réponse et du commencement de son histoire. Son histoire personnelle sur sa vie, sur ses souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Chizuru-phobia.sky'
Hoshi Hakumei
~ Vizard Niais | Second de Shinji | L'Niais Suprême ~
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: La magnifique Suzaku
Niveau:
15/16  (15/16)
Expérience:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: Le clown triste et la fille curieuse...[PV Senna]   Ven 20 Juin - 23:07

Hoshi remarqua que son interlocutrice était gênée a cause de lui et du scandale qu'il venait de pousser... Le Niais ne comprenait pas pourquoi, lui ne connaissait pas le gêne ou la honte. De toute façon qui le lui aurait appris ? La peur non plus ne lui disait rien, il avait eu beau chercher a apprendre à frissonner mais rien n'y faisait, rien ne lui faisait peur. La seul chose qu'il redoutait était sans doute son propre sabre trancheurs d'âmes, Suzaku, qui le bastonnait à chaque fois qu'il s'approchait d'une femme d'un peu trop près(xD)... Se sentant coupable, Senna essaya de se rattraper en bredouillant quelques paroles pour le rassurer. En prenant du recul, le Vizard se rendit compte qu'il devait sûrement passé pour un fou auprès d'elle, c'est vrai qu'il était assez cinglé mais bon. Il s'était expliquer ainsi pour qu'elle comprenne qu'il avait lui aussi des sentiments et qu'il attendait qu'elle ne les bafoue pas. Lorsqu'il lui demanda de devenir son amie, elle hésita un peu puis accepta et surtout lui pria de lui dévoiler les mêmes choses qu'elles. Le blondinet se frappa la tête mentalement, ça y est c'était sûr elle le considérait comme un dégénéré ou au mieux un psychopathe. Il n'avait vraiment pas de chance avec les relations humaines...

**Raah, qu'est-ce que je préférerais combattre ! En plus je suis tout rouillé TTxTT**


L'ex-capitaine la vit faire un petit sourire, l'ambiance entre les deux personnes était devenu plus agréable et calme, ils commençaient a faire réellement connaissance... Qui sait ? Peut être qu'ils allaient devenir les meilleurs amis du monde et s'entendrent a merveille ! Hoshi lui rendit son sourire et l'avertit avant de commencer son récit:

"Je veux juste te prévenir avant de te révéler ma propre histoire. Lorsque tu étais à la Soul Society, tu as eu beaucoup de chance. Moi, je n'ai pas eu beaucoup de chance, donc si tu as envie de pleurer ne retiens pas tes larmes ^^."

Il s'arrêta un instant et la regarda intensément. Ses yeux rouges avaient une expression sérieuse mais possédait toujours ce regard qui semblait haïr toutes choses, un regard un peu démoniaque d'ailleurs.... C'était sûrement pour ça que beaucoup de personnes ne l'aimaient pas ou avaient peur de lui.... Il avait des yeux glaciales, seul quelques personnes avaient pu constater une chaleur humaine insoupçonnable.... Le Niais s'éclaircit la gorge puis parla enfin:

"Mon âge est plus avancé que le tien je pense et de loin.... Toi, tu dois avoir a peine cents ans. Moi j'ai environ... Euh.... 250 ans je crois... Enfaite je ne sais pas vraiment mon âge car je suis né dans le plus dangereux district du Rokungai: le District n°80 Zaraki. Je n'ai connu que le combat et le sang depuis que je suis né. Enfaite je suis une âme a part entière, je suis né et j'ai vécu dans ce joyeux district ^^ ! Lors d'une belle nuit, j'me suis même donné un nom ! C'était une nuit étoilé alors j'me suis appelé Hoshi Hakumei(étoile du crépuscule).... J'ai pleins d'anecdotes marrantes sur cette période de ma vie !!! Par exemple, je sais que quand j'suis né avec des yeux blancs comme la neige ! Apparemment, ce serait la vue du sang qui les aurait colorés... C'est vrai que j'en ai vu des litres coulaient ^^". Sinon, auparavant j'étais dans la 11ème division sauf que............ J'étais capitaine."

Il laissa quelques minutes sa phrase en suspens pour qu'elle assimile l'information. Malgrès l'enthousiasme dont il avait fait preuve pour dévoiler ses informations,il n'était pas heureux de la vie qu'il avait vécu, ni des atrocités qu'il avait du commettre pour survivre. Cependant il ne se rendait pas compte de l'horreur de son histoire et des mots qu'il venait de prononcer. Il reprit aussitôt:

"Sinon mon zanpakutô s'appelle Suzaku c'est une jolie phénix. Mon arme est le deuxième plus puissant et plus vieux zanpakutô de feu. Sinon ça fait très longtemps que je vis dans le modne des humains, j'ai appris a faire plusieurs métiers et je gagne de l'argent. Si tu veux, je pourrais même t'emmener au parc d'attractions !"

Puis il s'arrêta et soupira, un sourire aux lèvres. Il allait maintenant abordé ce que Senna espérait tant savoir, cette interrogation qui la tiraillait affreusement allait lui être révélé. Il releva la tête et traça du doigt une grande ligne sur le sol composé de terre du parc. Il allait utiliser une phrase de Shin-chan pour expliquer a sa nouvelle amie sa condition. Il écriva en haut du trait "shinigami" et en bas "hollow"... Puis il posa le pied de tel manière qu'il soit en haut, sur et en bas du trait.


"Je suis celui qui de shinigami a posé le pied en territoire Hollow !!! On nous appelle les vizards !!!"


Il laissa la phrase en suspens... de toute façon si elle voulait plus de détails elle n'avait qu'a le dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le clown triste et la fille curieuse...[PV Senna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le clown triste et la fille curieuse...[PV Senna]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Balthazar G. Shakeri ~ Le clown triste
» Arrivée de la jeune fille triste [ LIBRE !!!!!]
» Le clown de Giani Esposito
» Une fille ou un chat ? Qui est Estelle ?
» Dandelo [Clown & Magicien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach RPG :: ~ Monde Des Humains ~ :: ~ Monde Des Humains | Karakura ~ :: Parc-
Sauter vers: