Bleach RPG

Entrez dans l'univers fantastique de Bleach !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le petit rat de bibliothèque

Aller en bas 
AuteurMessage
Soi Fon
~ Capitaine de la Deuxième Division | Chef des Rensignements ~
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Suzumebara
Niveau:
15/0  (15/0)
Expérience:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Le petit rat de bibliothèque   Ven 11 Avr - 13:08

Soucieuse comme à son habitude de tout bien mettre en ordre dans la pièce, la personne présente à ce moment-là s'activa à ranger les bouquins qui traînaient un peu partout, provenant de divers sujets et de divers utilisateurs. Il était vrai que c'étaient surtout les étudiants qui venaient occuper leur journée libre à lire et apprendre davantage pour devenir premiers de leur promotion. Un rêve un peu, voire vraiment beaucoup, utopique. Les meilleurs n'étaient en rien les plus débrouillards en tant que rats de bibliothèque, c'est juste que leur potentiel surpassait celui des autres. Ainsi la grande chaîne qui faisait le monde de la Soul Society était composée. Mais composée de quoi ? Une autorité suprême évidemment, histoire de diriger les petits pions qui agissent pour elle. Mais cette autorité a également besoin d'aide pour administrer le tout. D'où l'intérêt du Gotei 13. Pour en revenir aux études, les plus brillants accédaient aux plus hauts grades, ce qui était normal. Les concours ne retenaient que quelques-uns pour aller dans l'une des 13 divisions, et ensuite la force et la puissance désignait l'emplacement du siège que l'on pouvait occuper. On va dire que les 7 premiers sièges sont les plus méritants. Bref, les bouquins d'élèves étaient éparpillés partout sur les tables. Seulement, certains les rangeaient, parce qu'ils en avaient le temps, et les autres laissaient tout en vrac pour pouvoir rejoindre les cours à l'heure, finissant leur déjeuner dans la foulée. Mais les livres, étant les artefacts de la connaissance et de la vérité pour la plupart, ne sont-ils pas vraisemblablement fortuits ? Car jamais aucun n'être ne pourra tout savoir même en lisant toute sa vie. Celui qui connaît tout est alors omniscient, c'est ce qu'on appelle un Dieu. Ou alors il y a les sages qui s'en rapprochent, mais à cette différence qu'ils ne se vantent pas de savoir énormément de choses. Ceux-là sont le cœur intelligent de la Soul Society : la chambre des 46. Car élus afin de gouverner proprement, dignement et fièrement ce monde, ils veillent au respect des lois et à la bonne régulation du flux des âmes. Ne peut-on remarquer qu’eux-mêmes lisent des livres à la bibliothèque… Pourquoi ? Mais tout simplement parce qu’ils n’ont pas grand-chose à faire pendant leurs heures de pause. Que lisent-ils ? Bah…sûrement des trucs à l’eau de rose, rien de super intellectuel…peut-être même des livres du style érotique, on ne sait jamais avec ces vieux grigous… Enfin, il reste tout le personnel shinigami qui arpente la bibliothèque, pour se distraire, ou bien pour faire des recherches sur des hollows qui ce sont fait une réputation depuis quelques décennies et devant être éliminés. Parmi ces shinigamis, on trouvait de tout également, mais ce qui n’était pas fréquent, c’étaient les capitaines. Et ce jour-là, Kurika Jegny allait avoir du mal à retenir son souffle.

Travaillant comme documentaliste depuis déjà 120 années, cette jeune recrue tente de faire désespérément tout ce qu’elle peut pour ranger les livres, les ouvrages et les manuscrits. La section que l’on pourrait qualifier de « loisir » du fait des exploits de shinigamis, et d’humains, lui était particulièrement familier. Toujours plongée dans les romans lorsqu’elle n’est pas en service, elle a pratiquement tout lu sur les millions et les millions d’ouvrages reliés ou non contenus dans cette bibliothèque. Evidemment, sans négliger son travail, elle occupait son temps libre à lire et relire, car telle était sa passion. Issue d’une famille modeste du Seireitei, son état amorphe lui a valu de ne pas être acceptée en tant que shinigami. Elle s’est alors tournée vers la fonction publique, et plus principalement la plus grande banque de données de la cité. Kurika, du fait de ses nombreuses lectures, pouvait donc être considérée comme une sage…mais ce n’est pas aussi simple. Elle a peut-être lu, mais elle n’a pas d’expérience du terrain. Donc ce qui fait que la sagesse ne l’effleurera jamais…triste destin. Et puis il y avait la section « professionnelle » ou secteur consacré au travail. Tout les documents pour préparé les concours et aider les jeunes gens à entrer dans la vie active de shinigami. Et puis la dernière, la section « RESERVED » et comme son nom l’indique, c’est une partie réservée aux plus hautes autorités de la bibliothèque, avec les shinigamis supérieur ou égal au grade de lieutenant et la plupart des agents de la deuxième division. En parlant de cela, la deuxième division est pratiquement la seule à refourguer tous ses dossiers là-bas…et le plus grand rêve de Kurika était d’y accéder. Peine perdue, toutes ses tentatives avaient échouées. Quelle déception pour cette jeune âme en quête de lecture encore et plus que tout. Mais ce jour-là, Kurika Jegny pouvait réaliser son rêve.

Le capitaine de la deuxième division s’avança d’un pas leste et frottant, écartant les personnes autour d’elle d’une simple pensée. Evidemment son grade de capitaine lui permettait d’accéder à tous les lieux de la Soul Society. Sa petite taille était son plus grand défaut, au départ elle avait eu du mal à se faire respecter, mais très vite une réputation de femme tueuse la précéda. Parcourant ainsi les rangées, un dossier à la main, la jeune femme marchait rapidement comme elle le faisait toujours. Pas parce qu’elle était pressée, mais par une simple habitude. Elle gravit les marches, dépassant de nombreuses personnes, shinigamis et civils. Au troisième niveau, le capitaine sortit de son ascension pour se diriger d’une façon rectiligne et linéaire vers la section « RESERVED ». En déambulant ainsi, elle passa à côté d’une jeune femme qui ramassait les livres sur des rangées de table. Elle la regarda sans la voir. C’était une impression qu’elle donnais : ne pas faire attention à ce qui l’entourait alors que c’était le contraire. Comment ne rien laisser passer ? En tant que chef des renseignements son rôle devait être assuré en temps et en heure n’importe où. Le sas fermé et blindé enfermant les précieuses données de toute l’histoire de la Soul Society restait de marbre. Mais à l’approche de Soi Fon, elle se mit à luire. Le capitaine regardait à présent la petite femme derrière elle tout en fixant le mur droit devant. Elle devina alors la curiosité qu’éprouvait Kurika. Mais elle ne fit rien pour la combler, car sachant que cette adolescente avait échoué au test, une perche pour la faire intégrer dans son unité en tant que documentaliste n’aurait servi à rien : elle se serait fourré le nez en plein dans les dossiers confidentiels. Et comme ces dossiers secrets ne se comptaient plus que par milliards, son poste ne valait plus rien.


"Soi Fon, capitaine de la 2e division."

La porte luisante s’ouvrit alors à l’annonce. Mais au lieu d’y pénétrer, l’officier s’arrêta et se vit obliger de poser la question.

"Que me veux-tu ? "

Non, ce n’était pas à Kurika qu'elle s'adressait, qui, observant avec de grands yeux la faille dans le mur, avait son cœur battant à tout rompre, mais plutôt à l’homme se tenant derrière la jeune fille. Un capitaine lui aussi. Quelle drôle de journée pour la jeune femme ! Deux capitaines, quelle étrange rencontre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ukitake Jyoushiro
~ Capitaine de la Treizième Division | Papa Gato | Jimi Hendrix du fôw' ~
avatar

Cancer Singe
Messages : 191
Date d'inscription : 22/03/2008
Age : 26
Localisation : Au Sereitei

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Sogoyo No Kowotari
Niveau:
16/16  (16/16)
Expérience:
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: Le petit rat de bibliothèque   Ven 11 Avr - 14:17

Le soleil brillait sur un petit cabanon qui se trouver près d’un petit étang… Cette petite habitation était un des lieux qu’Ukitake préféré et il allait souvent dormir dans celui-ci pour ce ressourcer et penser au calme !

Les récents événements avait beaucoup fatigué le capitaine de la 13eme division qui avait dormis trois jour d’affilé dans cette petite bâtisse, se levant a 11 heure et ne sortant que pour manger et aller a la bibliothèque.

D’ailleurs ce jour la le décoloré avait décidé de marcher tranquillement jusqu'à ce lieu remplis de livre et de parchemin… Il fallait dire que Jushiro aimait beaucoup les livres… Après tous a part dormir et lire il n’avait rien à faire d’autre lorsque ça maladie faisait des siennes !

C’est après quinze bonne minute de marche que le shinigami a la crinière Blache arriva dans le bâtiment remplis de bouquins il se mit alors a marcher dans les rayons en regardant les étagères pour chercher son bonheurs … Mais bon il fallait dire que cette bibliothèque était grande et que Ukitake commençais à se perdre il se mit donc a chercher Kurika pour que ce retrouver un peut au milieu de ce labyrinthe d’étagères…

*Mince … Je me demande ou est Kurika… Enfin… Ce n’est rien… Je crois que je vais allais consulter le dossier de Kisuke-kun…*

Pensa le malade… En effet même si il connaissait bien Urahara il voulait avoir plus d’information sur lui… Car depuis la fuite d’Aizen Ukitake mener une petite enquête pour en savoir plus sur les « Arrancars » et les « Vizard », pas que pour ses connaissances personnel mais aussi pour aidé la Soul Society face a ces menaces éventuels !

Mais alors que le décoloré marcher vers la section « RESERVED » il aperçu une silhouette assez familière il s’agissait de la capitaine de la deuxième division du Gotei 13 Soi Fon, connaissant son caractère plutôt orageux le vieux décida de rester un peux à l’ écart pour attendre que celle-ci quitte les lieux et ainsi consulté les dossiers tranquillement.

Malheureusement Ukitake avait du oublié que la petite brune était capitaine et celle-ci n’eu alors aucun mal a repéré le capitaine de la treizième division et elle l’interpela alors que la porte de la section « RESERVED » venait de s’ouvrir.


"Que me veux-tu ? "

Sur ces mots le capitaine au zanpakuto sortit de sa piètre cachette est s’approcha de Soi, il lui lâcha alors un de ses célèbres sourire puis eu un léger soupire.

Et bien disons que j’étais tranquillement dans la bibliothèque à chercher des livres a mon gouts a la fin de cette quête de savoir j’ai donc décidé d’allait voir une ou deux chose dans les sections qui se trouve en face de vous et c’est en allant vers celle-ci que je vous ai croisé Soi-chan…


Dit le capitaine Jushiro avec un grand sourire… Cette fois son mensonges était valable et il avait dit un partie de vérité il n’avait donc pas a s’en faire il s’approcha alors de la porte qui était encore remplit de lumière…


Enfin sa vous dérange pas si je rentre avec vous !?

_________________

"Un sourire pour faire oublier aux autres leurs peines"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soi Fon
~ Capitaine de la Deuxième Division | Chef des Rensignements ~
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Suzumebara
Niveau:
15/0  (15/0)
Expérience:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: Le petit rat de bibliothèque   Ven 11 Avr - 21:35

Comment désigner quelqu'un qui vient pour vous embêter ? Un enquiquineur ? Un pisse-vinaigre ? Un petit merdeux ? Soi Fon n'aimait pas vraiment utiliser des mots de ce genre, mais quelques fois cela aurait bien pu lui servir pour envoyer paître des personnes mal-intentionnées.

FLASHBACK


En arrivant au lieu-dit de la bibliothèque, la jeune personne avait rencontré fortuitement un shinigami courant précipitamment en tous sens, avec une perceptible envie de retrouver le petit coin, et le courant d'air provoqué ainsi l'avait comme qui dirait désorienté... Une jambe par-ci une jambe par-là, le bonhomme fin et frêle, se tenant les parties, courait dans la direction du service qui le soulagerait de son mal temporaire, et qui serait devenu honte si le service n'avait pas été ouvert. Une certaine pression de mal en pis lui avait ordonné inconsciemment de partir en quête de toilettes. Mais pas le hasard le plus total, et comme tout le monde connaît le dicton du hasard faisant bien les choses, il ne s'aperçut pas que dans sa course effrénée vers les lieux de son coeur, son talon gauche avait malencontreusement touché le bout de la toge d'un capitaine. Mais en ne prenant pas la peine de vérifier ce qui pouvait lui arriver, tout lui importait, que ce soit de renverser un noble ou d'écraser un petit shinigami. Comment le hasard n'avait-il pas fait que cet homme, aussi insignifiant soit-il, ait pu se trouver en relation directe et corporelle avec le vêtement d'un officier supérieur ?Il y avait là matière à réfléchir...Le tout est que ce bonhomme ne vit pas la mandale arriver, le projetant contre une porte du pipi-room dont il avait tant rêvé et dont la distance se réduisait à grande vitesse, encore plus après la gifle. En bref, sa vessie, sous le choc, se libéra et la tunique qu'il portait l'humidifia, rendant perceptible une odeur nauséabonde. Finalement, le shinigami avait l'air heureux, mais tout ceci agaçait la jeune capitaine.

FIN DU FLASHBACK


"Et bien disons que j’étais tranquillement dans la bibliothèque à chercher des livres a mon gouts a la fin de cette quête de savoir j’ai donc décidé d’allait voir une ou deux chose dans les sections qui se trouve en face de vous et c’est en allant vers celle-ci que je vous ai croisé Soi-chan…Enfin sa vous dérange pas si je rentre avec vous !?"

Kurika eut un petit soubresaut et essaya de s'esquiver, mais trop tard, elle avait en face d'elle deux capitaines et la porte censée être interdite était ouverte. Des yeux la fixaient et le gêne qui s'ensuivit fut que le petite documentaliste voulut reculer, un pas deux pas...elle continuait, souhaitant devenir une toute petite souris, déjà dans le but de s'esquiver à un bel officier et une femme officier, d'autre part pour se glisser dans la réserve classée défense... Sur le coup on n'aurait pu imaginer de qui elle avait le plus peur...la femme ou l'homme ?

"Bien le bonjour Ukitake-san. Je viens rendre mon rapport sur les dernières actions des traîtres Aizen, Ichimaru et Tozen."

Et patatra ! Quelque chose de formidablement explicite vint troubler la passionnante conversation des deux capitaines, ce qui n'était autre que Kurika, les fesses par-terre, qui avait trébuché malencontreusement contre une pile de livres et qui à présent gémissait. Jusqu'à ce qu'elle se soit aperçut que deux paires d'yeux l'observaient en silence, installant un malaise dans l'atmosphère, et surtout chez l'observatrice, devenue rouge comme une pivoine. Elle tenta de s'excuser mais sans pouvoir y faire grand-chose : aucun son ne sortait de sa bouche. Elle ne pu que se remettre debout et partir comme si de rien était, mais ses jambes flageolantes l'en empêchaient. Fort heureusement pour elle, les membres du Gotei 13 se remirent à parler.

"Pourquoi souhaitez-vous entrer dans la réserve ? Il n'y a guère beaucoup de choses très intéressantes. Mais puisque vous insistez vous n'avez qu'à me suivre, Ukitake-san."

Les deux capitaines qui se côtoyaient actuellement n'avait guère peu parler auparavant, l'un étant sans cesse cloîtré dans ses quartiers et l'autre, évitant tout contact extérieur avec son bouclier de froideur et son amour de l'ordre et la discipline. Heureusement Soi Fon restait toujours très polie avec ses congénères capitaines. Elle ne répondit pas à son sourire mais l'invita tout de même à la suivre. Ils entrèrent donc dans le sanctuaire confidentiel...

Derrière eux, quelqu'un ne pu s'empêcher de les suivre, tentant désespérément de ne pas se faire remarquer. Quelle ironie ! Vouloir suivre les deux capitaines sans se faire voir...c'était comme essayer de franchir un pont avec deux grosses paires de jumelles braquées dessus. Pourtant les deux gradés ne s'en occupèrent pas et continuèrent leur route dans les tas de paperasse qui régnaient sur les étagères de ces lieux fantômatiques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ukitake Jyoushiro
~ Capitaine de la Treizième Division | Papa Gato | Jimi Hendrix du fôw' ~
avatar

Cancer Singe
Messages : 191
Date d'inscription : 22/03/2008
Age : 26
Localisation : Au Sereitei

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Sogoyo No Kowotari
Niveau:
16/16  (16/16)
Expérience:
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: Le petit rat de bibliothèque   Ven 11 Avr - 22:45

"Bien le bonjour Ukitake-san. Je viens rendre mon rapport sur les dernières actions des traîtres Aizen, Ichimaru et Tozen."

En étendant ces trois noms le capitaine de la 13eme lâcha un petite soupire… Et dire qu’il avait réussi a trompé tous le Gotei 13 pendant des années… La fuite de ces capitaines avait beaucoup surpris le décoloré… Il fallait dire qu’Ukitake respecté beaucoup Aizen mais depuis cette fuite…

Hum… Ceux la alors… Ils nous ont causé pas mal de problèmes… Ils ont réussi a nous trompé ces bougres !

Fit le membre du Gotei 13 tous en gardant un petit sourire, mais au moment ou le décoloré s’apprêté a rentré dans la section « RESERVED » un son retentit dans la bibliothèque il s’agissait de Kurika qui venait de trébuchet sur une pile de livres. Ukitake ne peut alors s’empêcher de lâcher un petit regard compatissant vers la Shinigami qui se frotter encore le crane…

*Aie ! La pauvre Kurika… Elle est vraiment tête en l’air… Je devrais allais l’aidé…*

Le malade voulu alors allez aider le bibliothécaire et se mit a marcher vers elle mais Soi Fon enchaina en luis posant une question.

"Pourquoi souhaitez-vous entrer dans la réserve ? Il n'y a guère beaucoup de choses très intéressantes. Mais puisque vous insistez vous n'avez qu'à me suivre, Ukitake-san."

Et bien en fait… Même si je sais que la 2de division fait déjà un très beau travail je suis venu pour consulter certain dossier dont celui d’Urahara Kisuke et Shinouin Yoruichi… Car même si Kisuke n’est pas du coté d’Aizen il est tous de même le créateur du Hongokyu et donc il est directement lié au Arrancar et a cette organisation nommer « Force terrestre des masques »…

Dit le vieux capitaine tous en rentrant dans une grande salle remplit de dossier, des dossiers sur lesquels se trouver plusieurs noms… Il se mit alors a marcher vers une des grandes étagères tous en ignorant la pauvre Kurika qui avait suivit les deux capitaines surement par curiosité…

*J’espère que Kurika ne va pas se faire repéré par Soi… La pauvre… Soi n’a pas une réputation très tendre…*

Pensa Ukitake qui se mit à chercher le dossier d’Ukitake tous en sifflotant, il baissa alors la tête et vit le fameux document.


Ah ! Je l’ai… Maintenant il me reste plus qu’a trouver celui-ci de Yoruichi-kun… Bien qu’il soit moins important que celui de Kisuke…

A ce moment la il lâcha un petit soupire puis se mit a marcher vers son homologue de la 2de division il passa alors la tête au dessus de l’épaule de celle-ci et fit un sourire comme il savait bien les faires.

Alors !? On trouve vous avez encore agrandis le dossier Aizen !?

_________________

"Un sourire pour faire oublier aux autres leurs peines"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soi Fon
~ Capitaine de la Deuxième Division | Chef des Rensignements ~
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Suzumebara
Niveau:
15/0  (15/0)
Expérience:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: Le petit rat de bibliothèque   Sam 12 Avr - 1:51

Le capitaine de la 13e division semblait vraiment contrarié par les derniers événements, et cela se voyait sur son visage, bien qu'il paraisse en meilleure forme ces derniers temps. Il était dire que trois capitaines volatilisés en moins de quelques heures, et ayant réussi à exécuter la chambre des 46, puis résisté aux gardiens de la paix avant de s'enfuir, cela était remarquable d'un certain point de vue, mais cela n'empêche que cet acte prémédité il y a longtemps faisait sonner des questions dans l'esprit de la shinigami-taisho. Plusieurs questions, mais sans réponse, ou avec quelques bribes seulement... Quelles sont les réelles motivations d'Aizen ? Comment a-t-il fait pour s'être fait passer pour mort pendant tout ce temps ? Par quels moyens a-t-il acquis autant de puissance pour mettre à bas deux capitaines sans recevoir la moindre égratignure ? Quel tourment pour le capitaine... En plus, il lui fallait réaliser des rapports pour la chambre des 46, afin de mieux expliquer la situation aux hautes autorités, cependant, la nouvelle assemblée n'avait pas encore été élue, et Soi Fon espérait que les vieux shnocks seraient choisis avec soin, afin de ne pas mener la Soul Society à sa perte...

Elle vit Ukitake chercher les dossiers d'Uahara et de Yoruichi. Elle ne pensait pas qu'il eut besoin de leurs dossiers rien que pour l'affaire Aizen, cependant cela l'intriguait de la voir fouiner dans la vie des anciens capitaines de la 2e et 12e division. D'ailleurs, que faisait-il ici, dans la réserve de la bibliothèque du Seireitei ? Etrange... ou alors cherche-t-il lui aussi des réponses mais dans une autres direction. Après tout, lui aussi en tant que capitaine avait le droit de mener sa propre enquête... Mais la récolte d'information restait finalement le domaine de sa division à elle. Elle continua à chercher le dossier sur les trois membres déserteurs et trouva celui de l'ex-capitaine Ichimaru. Elle le feuilleta un moment puis un petit bruit attira son attention...

Kurika en avait le souffle coupé, enfin elle avait réussi à franchir la porte qui menait vers l'objet de sa convoitise : le quartier des documents officiels top-secrets. Elle parcourut les rangées qui amassaient des millions et des millions de paperasse en tout genre depuis la création de la Soul Society et de l'ordre qui la dirige. Elle en était tout émue. Si bien qu'elle heurta un gros parchemin qui tomba sur le sol et se déroula de tout son long. Ah ! Quelle mégarde, elle n'avait pas assez fait attention. Si jamais un des deux officiers la surprenait, elle serait probablement licensiée, voire même emprisonnée ou pire encore. Elle déglutit difficilement et tenta de ne plus penser aux conséquences désastreuses de ses actes, qui s'avéraient être impardonnables... Elle se baissa et ramassa le précieux document. Un souffle surgit derrière elle...

Soi Fon, soupçonnant la petite documentaliste de s'être introduite par effraction, ou plutôt qu'elle n'avait pas empêché de passer derrière eux, soupira puis disparu à la vitesse de l'éclair. Quelques centaines de rangées plus loin, elle stoppa net derrière la jeune fille qui sentit son coeur s'arrêter. Soi Fon aimait bien ce genre de situation, arriver sans bruit dans le dos d'une proie et lui faire sentir à quel point la vie peut être belle au moment où la lame effilée vient se plaquer sous la gorge pour ensuite donner le dernier sacrement avant de rejoindre le paradis... Mais le capitaine de la 2e division n'aimait employer cela contre des personnes qui ne sont pas à éliminer, ou des gens qui ne portent pas d'arme. Alors elle décida de ne pas abréger la vie de cette enfant. Elle lui glissa froidement à l'oreille :


"Ta place n'est pas ici, et oh ! Tu as trouvé ce que je cherchais, tu as de la chance, aujourd'hui je t'épargnerais, mais un autre jour, ce sera différent."

Elle s'empara du rouleau de parchemin que tenait Kurika entre ses mains glacées avant de repartir en utilisant sa technique de shyunpo vers une rangée 200 mètres plus loin. Il ne lui restait plus que le fichier de Tozen à trouver. Elle allait mettre la main dessus lorsque le capitaine Ukitake arriva pour rendre compte de ses trouvailles et également s'informer de celles de Soi Fon.

"Alors !? On trouve, vous avez encore agrandis le dossier Aizen !?"

La demoiselle arborant la toge des officiers de haut rang regarda le taisho d'une manière bizarre, moins froide qu'auparavant, il faut le noter, mais qui laissait sous-entendre que ce n'était pas les affaires de Ukitake de chercher ainsi dans la bibliothèque...même s'il en avait le droit. Soi Fon mit la main sur le dossier tant recherché et le mis sous son bras avec les autres, puis toisa Ukitake de ses yeux gris.

"Bien, j'ai ce qu'il me faut. Et de votre côté Ukitake-san ? Ah...j'oubliais, pour ce qui est du dossier Yoruichi Shihouin, il se trouve dans mon bureau. Passez me voir et je vous le remettrais volontiers."

Les deux capitaines prirent donc le chemin de la sortie, et le fait que Soi Fon ne sente plus de trace de la bouquiniste en herbe lui faisait croire que celle-ci s'était échappée vers l'extérieur. Elle n'y fit pas plus davantage attention. Toutefois, pendant qu'ils marchaient silencieusement, Soi Fon interrompit la conversation des murs.

"Permettez-moi de vous poser une question Ukitake-san ? Que savez-vous à propos de la force terrestre des masques ?"

Ils s'arrêtèrent alors....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ukitake Jyoushiro
~ Capitaine de la Treizième Division | Papa Gato | Jimi Hendrix du fôw' ~
avatar

Cancer Singe
Messages : 191
Date d'inscription : 22/03/2008
Age : 26
Localisation : Au Sereitei

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Sogoyo No Kowotari
Niveau:
16/16  (16/16)
Expérience:
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: Le petit rat de bibliothèque   Dim 13 Avr - 11:34

La section « RESERVED» de la Bibliothèque, une immense salle remplis de parchemins, un lieu ou étais rassemblé toutes les informations concernant tous les déserteurs ainsi que plusieurs informations sur la création de la Soul Society.

Un lieu que beaucoup de simple Shinigami aurait aimé voir... Ukitake peut donc comprendre Kurika qui avait réussi a pénétré dans ce lieu et qui commençais à remplir ses poches de parchemins concernant la création du Gotei 13. Il fallait dire que ça n’embêté pas le capitaine de la 13 division qui ignoré la jeune Shinigami, mais apparemment celle-ci ne fit pas attention et fit tombé un grand parchemin qui se déroula rapidement a ce moment la le malade fit une tête assez embêter et espéra que la jeune Taicho n’ai rien entendu.

Mais c’était peine perdu puisque l’ancien élève de Yoruishi entendit la jeune documentaliste ramasser les dossiers et disparu alors pour réapparaitre derrière Kurika qui était tremblante, Ukitake s’approcha alors de Soi Fon d’un pas léger mais rapide et attendit que celle-ci fasse une déclaration. Déclaration qui ne se fit pas attendre !



"Ta place n'est pas ici, et oh ! Tu as trouvé ce que je cherchais, tu as de la chance, aujourd'hui je t'épargnerais, mais un autre jour, ce sera différent."

Oh ! Pauvre Kurika… Se faire attraper si proche du but…

Soupira le décoloré tous en gardant un petit sourire… Mais bon apparemment Soi Fon était de bonne humeur et elle laissa Kurika partir puis elle fit un Shupo qui la mena devant une étagère à environs 200 mètre d’Ukitake qui trouva enfin le dossier d’Urahara. Il fit alors un Shupo qui le mena derrière la capitaine de la 2e division et lui demanda si les recherche avancé mais tous ce qu’il eu en retour se fut un regard noir.

"Bien, j'ai ce qu'il me faut. Et de votre côté Ukitake-San ? Ah...j'oubliais, pour ce qui est du dossier Yoruichi Shihouin, il se trouve dans mon bureau. Passez me voir et je vous le remettrais volontiers."


Alors tant mieux pour vous… Moi j’ai trouvais le dossier d’Urahara-Kun…

Dit Ukitake qui lâcha alors un petit blanc… Il fit alors un grand sourire et enchaina alors…

Oh ! Alors j’irais le chercher dans votre Bureau Soi-chan… Je me disais bien qu’il n’était nulle part…

Sur ces mots les capitaines tournèrent alors le dos et se mirent à marcher vers la porte alors qu’Ukitake allais la traversé il fut stopper par Soi Fon…

"Permettez-moi de vous poser une question Ukitake-San ? Que savez-vous à propos de la force terrestre des masques ?"

Oh… Rien de bien intéressant… Je sais juste qu’il son lié a Urahara d’une manière ou d’une autre et que Ichigo Kurosaki est très proche d’eu… Et vous Soi-chan… Vous n’auriez pas quelque information a me donner !?

_________________

"Un sourire pour faire oublier aux autres leurs peines"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soi Fon
~ Capitaine de la Deuxième Division | Chef des Rensignements ~
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Suzumebara
Niveau:
15/0  (15/0)
Expérience:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: Le petit rat de bibliothèque   Lun 14 Avr - 18:22

Son homologue semblait bien connaître Kurika Jegny, et Soi Fon se demandait bien quelle aurait été sa réaction si elle avait tenté de la faire disparaître... Bah, de toutes façons ce n'était qu'une simple broutille par un jour un peu ennuyeux, et puis elle n'avait franchement pas envie de liquider une citoyenne. Alors pour compenser son jugement qui avait été indulgent sur le coup, elle avait signe de d'avoir été intéressée par le dossier que tenait la petite documentaliste. Cela ne s'était trouvé être qu'une fiche de présentation des capitaines du Gotei 13 et l'assignation de leurs vices-capitaines, datant de 50 ans auparavant. Qui pouvait bien se soucier de savoir ça ? Surtout que les postes n'ont changé que quelques jours avant, lorsque les trois traîtres se sont exilés dans le monde des hollows : le Hueco Mundo. Par ailleurs, Soi Fon pensait que la mort de Kurika aurait fortement attristé Ukitake, et sa maladie n'en aurait que pris davantage de douleur, surtout au niveau psychologique. Mais Soi Fon connaissait ce dernier depuis son arrivée dans le Gotei 13 en tant que membre et chef de la garde personnelle de Yoruichi. Jamais elle ne l'avait vu jeter de regard méchant, médire de quelqu'un, ou bien demander de l'aide lors de ses toux infernales. Elle l'avait vu plus d'une fois, toujours compatissant et souriant...et à l'époque elle lui rendait des sourires gênés.

Mais à présent, il n'y avait que peu de marques de gentillesse sur le joli visage de l'assassin. Car cela n'était pas nécessaire, son trvail de capitaine consistait à appliquer les ordres de la chambre des 46, elle agissait donc en conséquence, sans se soucier de leur justesses, car les 46 représentaient la Justice et s'efforçaient de la rendre publique pour que personne ne l'enfreigne. Seulement voilà, tout ce qu'ils représentaient s'est écroulé après la connaissance de leur mort par le fourbe Aizen, et rien que d'y penser, les doigts de la capitaine frémissaient. Comment avait-il pu bafoué les lois juridiques de la Soul Society ? Cet acte odieux, elle ne le lui pardonnerait jamais. Seulement, son rôle consistait à rester dans le Seireitei afin d'organiser les troupes et rendre possible la chute du traîtres et de ses acolytes.


"Oh… Rien de bien intéressant… Je sais juste qu’il son lié a Urahara d’une manière ou d’une autre et que Ichigo Kurosaki est très proche d’eux… Et vous Soi-chan… Vous n’auriez pas quelque information a me donner !?"

Plongée dans ses pensées, elle ne s'était pas aperçue que son confrère répondait à sa question précédente, elle émergea enfin et prit le temps d'analyser ce que venait de lui raconter Jushiro... "La force terrestre des masques" ... Que pouvait-elle bien être ? Un groupe de dissidents Hollows qui aidant Aizen ? Impossible, le ryoka n'aurait jamais voulu rejoindre une telle organisation... Dans tous les cas, il est mention de masque, et à la connaissance de la chef des renseignements, seuls les Hollows et les Arrancars en possèdent un. A moins que d'autres puissent en avoir...mais différents des Hollows. Cela expliquerait bien des choses. Connaissant la puissance dévastatrice des Espadas, bien plus que les capitaines du Gptei 13, il était évident qu'une opposition de force égale s'y opposerait. Pourquoi ne se sont-ils pas montrés avant ? Il faut noter que jusque là, il n'y avait pas Aizen et sa horde d'arrancars... Cela voudrait dire qu'ils se sont dévoilés, non seulement pour lutter contre l'ex-capitaine de la 5e division, mais aussi pour enseigner leur art de combat à Ichigo Kurosaki. Se pourrait-il que ce soient des...

"Désolée Ukitake-san... je pense que vous connaissez toutes les informations à notre disposition. Avec l'épée de damocles que représente le Hogyoku entre les mains d'Aizen et qui pèse sur nos têtes, il est clair que la sécurité doit être renforcée à la fois dans la Soul Society et dans Karakura. Cependant, je n'arrive pas à trouver l'origine d'une telle idée... Et puis, quelles sont les motivations de Tozen et Ichimaru ? D'après les dires du commandant en chef Yamamoto, les réfractaires en veulent à la vie de la famille royale. Et pour attaquer le palais, il nécessite l'aide d'un armée puissante, une fois qu'il aura la clé... Quel désastre, il risque bien de nous faire chuter dans le chaos, même vers la fin du monde."

Ces mots lourds de sens que venait de prononcer la jeune femme montrait à quel point elle s'engageait dans la protection de son monde. Les deux capitaines étaient aussi consterné l'un que l'autre. Personne ne pouvait donner de réponse, si ce n'est les chefs ennemis. En tout cas, tous ces bouleversements donnerons lieu à une bataille qui déterminera l'avenir des vivants et des âmes. Elle regarda de nouveau Ukitake dans les yeux.

"D'après ce que vous m'avez dit sur cette organisation terrestre des masques, et leur relation avec Kisuke Uahara et Ichigo Kurosaki, il est fort probable qu'ils puissent être des alliés. Pourriez-vous enquêter sur eux discètement, afin d'éviter que certaines rumeurs ne circulent, en échange, j'essaierai de trouver d'autres informations en ce qui concerne mon enquête principale et non-officielle sur les déserteurs et leur organisation. Acceptez-vous ma requête, Ukitake-san ?"

*S'il accepte, et s'il réussit à les convaincre de nous aider, je pense que nous avons une chance de vaincre Aizen.*

Elle tendit sa main en direction du capitaine de la 13e division. Une main réconfortante, mais qui restait néanmoins froide... Elle n'avait encore jamais serré la main à une pesonne pour conclure un pacte, mais comme on dit : "il faut un début à tout".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ukitake Jyoushiro
~ Capitaine de la Treizième Division | Papa Gato | Jimi Hendrix du fôw' ~
avatar

Cancer Singe
Messages : 191
Date d'inscription : 22/03/2008
Age : 26
Localisation : Au Sereitei

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Sogoyo No Kowotari
Niveau:
16/16  (16/16)
Expérience:
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: Le petit rat de bibliothèque   Lun 14 Avr - 19:12

[dsl petit post :s]


"Désolée Ukitake-san... je pense que vous connaissez toutes les informations à notre disposition. Avec l'épée de Damoclès que représente le Hogyoku entre les mains d'Aizen et qui pèse sur nos têtes, il est clair que la sécurité doit être renforcée à la fois dans la Soul Society et dans Karakura. Cependant, je n'arrive pas à trouver l'origine d'une telle idée... Et puis, quelles sont les motivations de Tozen et Ichimaru ? D'après les dires du commandant en chef Yamamoto, les réfractaires en veulent à la vie de la famille royale. Et pour attaquer le palais, il nécessite l'aide d'un armée puissante, une fois qu'il aura la clé... Quel désastre, il risque bien de nous faire chuter dans le chaos, même vers la fin du monde."

En entendant ces mots Ukitake s’approcha un peut de la capitaine de la 2e division et lâcha un petit soupire, soupire qui fut vite remplacé par un sourire apaisant.

Hum… Vous savez… Gin et Tozen… Ses deux la étaient dans la 5e division a une époque et je pense que Sosuke a su en profité pour les mettre de son coté ! Et puis je serais vous je ne partirais pas aussi défaitiste …

Sur ces mot la Taicho posa sa main droite sur le haut de son crane et frotta calmement ses cheveux. On pouvait dire qu’il s’agissait d’un tic… Un tic qu’il avait depuis l’académie il le faisait souvent lorsqu’il voulait faire sourire les gens !

La soul Society a de très bonne recru… Ce sont des shinigami comme vous ou Kuchiki Byakuya qui forme la nouvelle élite du Gotei 13… Moi et Shunsui on est de la veille génération !

Fit le décoloré tous en grand son sourire…. Dire qu’ils était dépassé était peut être un peut exagéré… Il était surement deux des capitaines les plus forts de la Soul Society mais bon… Ukitake n’était plus en très bonne forme et sa maladie l’empêcher de combattre a cent pour cent de son potentiel !

"D'après ce que vous m'avez dit sur cette organisation terrestre des masques, et leur relation avec Kisuke Uahara et Ichigo Kurosaki, il est fort probable qu'ils puissent être des alliés. Pourriez-vous enquêter sur eux discrètement, afin d'éviter que certaines rumeurs ne circulent, en échange, j'essaierai de trouver d'autres informations en ce qui concerne mon enquête principale et non-officielle sur les déserteurs et leur organisation. Acceptez-vous ma requête, Ukitake-san ?"

Hum… Ukitake s’en douté… La capitaine de la 2e division avait donc une idée en tête… Une idée qui pourrait peut être sauvée la Soul Society ! Mais c’était plus facile à dire qu’à faire… Convaincre Ichigo c’était simple mais convaincre Hirako et les autres… Sa serais surement plus dure… Mais alors que le taicho de la 13e était perdu dans ses penser il vit la main de Soi Fon se lever et se tendre vers lui… Il tendit alors la sienne et serra celle de la jeune Shinigami…

Et bien… Disons que oui j’accepte… Mais sa sera assez dure… Je connais très bien le chef des Vizard… C’est l’ex capitaine de la 5e Division Hirako Shinji ! Mais bon… Il a coupé tous nos liens depuis plus de 100 ans… Mais j’essayerai de voir avec Ichigo Kurosaki ! C’est un bon garçon et je ne pense pas qu’il les rejoindrait si leurs attentions était mauvaises…

_________________

"Un sourire pour faire oublier aux autres leurs peines"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soi Fon
~ Capitaine de la Deuxième Division | Chef des Rensignements ~
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Suzumebara
Niveau:
15/0  (15/0)
Expérience:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Re: Le petit rat de bibliothèque   Lun 21 Avr - 20:47

Soi Fon était ravie que le capitaine qui se trouvait en face d'elle accepte ce marché, car elle pensait pouvoir coordonner toutes les ressources dont elle disposerait pour mener à bien un plan de bataille contre les Arrancars sur le terrain adverse. Il ne fallait en aucun cas que le combat ne s'engage au sein même de la Soul Society, provoquant par la même occasion la disparition de milliers d'âmes, voire du monde entier. Cela étant dit, il leur restait bien au moins une année pour se préparer au pire et faire face au puissant ennemi et à la menace qu'il représentait. Seule une coopération efficace entre les membres du Gotei 13 et de la direction pouvait faire gagner la guerre future, en comptant aussi sur une aide extérieure précieuse. Une fois que Aizen serait mis hors d'état de nuire, tout redeviendrait comme avant, les Espadas ne feraient plus partie de ce monde et les Hollows moins farouches.

Le chef des renseignements relâcha la main de Jushiro et resta là, à ne rien dire pendant quelques minutes, la tête basse et pleine de pensées en tout genre. Un sentiment de nostalgie lui venait soudain , faisant ressurgir les démons du passé. L'air attristé qui s'affichait sur son visage avait en partie effacé son regard froid et impassible. Ne remarquant pas que le capitaine de la 13e division elle eut une pensée pour Yoruichi et tous les moments passés avec elle. Depuis sa disparition, elle ne s'était jamais sentie seule, bien qu'entourée de nombreuses personnes à son service, sous ses ordres, ou à qui elle était subordonnée. Pour une fois, elle avait l'impression de ne plus se sentir seule et elle était résolue à ne plus revivre ses moments durs, même si cela devait exclure la présence de Yoruichi. Il fallait qu'elle s'ouvre au monde pour aller de l'avant.

De son côté, après la grande frayeur qu'elle avait eu, Kurika était partie en direction de la sortie, mais malheur ! Elle ne retrouvait plus son chemin. Au début, elle n'y avait pas trop prêté attention, mais au fur et à mesure que les rangées se succédaient, elle voyait naître en elle une angoisse lente et impassible, qui commençait à la tenailler au niveau du ventre. Ô désespoir ! Si jamais elle s'était perdue, elle risquait de ne plus jamais revoir la sortie, surtout si les deux capitaines étaient partis... Il lui fallait à tout prix retrouver leur trace pour espérer s'enfuir. Avec tous les dossiers qu'elle tenait entre ses bras, elle commença à courir et puis d'un coup elle s'arrêta, comme frappée par un éclair d'évidence. Ses yeux affolés devinrent vite horrifiés. Si jamais elle les retrouvait, elle allait se faire tuer, surtout par la petite capitaine...même si les deux femmes se trouvaient de la même taille. Enfin bon, le grand blond séduisant et souriant la défendrait peut-être...qui sait ? Mais il ne fallait pas qu'elle se repose sur ses lauriers : elle reprit sa course et au détour d'une étagère poussiéreuse, elle vit une lumière au loin : sauvée ! ....

Soi Fon leva ses yeux gris vers son confrère, l'air visiblement apitoyé :


"Dé...désolée que vous me voyez comme ça, j'ai quelques soucis en ce moment, et puis avec le retour de Dame Yoruichi...je me sens...perdue. Merci pour votre aide, Ukitake-san..."

Une larme coula le long de sa joue, et qu'elle essaya de dissimuler en l'essuyant d'un geste rapide, puis elle fit volte-face et repartit vers le centre de la bibliothèque spirituelle. Soi Fon tenta néanmoins de penser à quelques chose de moins triste et pour se divertir l'esprit, elle chercha un moyen d'accueillir son homologue lorsqu'il se présenterait à son bureau. Un barbecue ? Non…trop de fumée, un salon de thé avec des infusions et des petits gâteaux ? Trop intime. Un verre de saké suffirait pensa-t-elle. Sur le chemin de la sortie, elle s'excusa lorsqu'elle bouscula sans faire attention une personne de la bibliothèque. Puis elle traversa la marée de livres avant de trouver la porte vers le monde normal, avec un peu plus d'animation que dans cette grande galerie censée être interdite aux membres autres que les capitaines et les conseillers de la chambre des 46. Un rayon de lumière annonçait que cette journée ne serait finalement pas aussi mélancolique que ce que la jeune femme espérait.

Tandis qu'elle marchait à pas de feutre en direction du bout de la bibliothèque, Kurika se crut la plus veinarde de toutes les personnes ayant un jour souhaiter de pénétrer dans la zone RESERVED de la bibliothèque spirituelle. Mais, alors que ses bras portaient de nombreux parchemins, elle se figea en repensant à quelque chose. Si jamais les deux capitaines l'avaient laissée déambuler à son gré dans cette section, c'est peut-être parce qu'à la sortie, un comité spécial de la 2e division l'attendrait pour l'arrêter et l'incarcérer. Avec un brin de suspicion, elle mit une main en visière et se mit à observer la porte, mais malheureusement, elle ne pouvait pas ressentir l'énergie spirituelle, raison pour laquelle elle avait échoué à l'académie shinigami. Toutefois, elle perdit l'équilibre et se sentit pousser par quelques chose ou quelqu'un. Patatra, elle se retrouva par terre, et au moment où elle leva sa petite bouille pour examiner la source, elle tomba des nues : Soi Fon venait de la bousculer par mégarde et ne s'était pas aperçu de sa présence. Kurika resta bien sagement tranquille jusqu'à ce que le capitaine disparaisse derrière l'entrée pour se relever et foncer droit sur celle-ci. Au moment où elle franchit le seuil, elle se retourna et vit Juushiro Ukitake qui s'apprêtait également à sortir de la pièce immense…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ukitake Jyoushiro
~ Capitaine de la Treizième Division | Papa Gato | Jimi Hendrix du fôw' ~
avatar

Cancer Singe
Messages : 191
Date d'inscription : 22/03/2008
Age : 26
Localisation : Au Sereitei

Feuille de personnage
Nom du Pouvoir [ Zanpakutôh , Libération , ect .. ]: Sogoyo No Kowotari
Niveau:
16/16  (16/16)
Expérience:
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: Le petit rat de bibliothèque   Mar 22 Avr - 23:50

La zone « RESERVED » de la bibliothèque du Sereitei une immense salle remplit de parchemins et de rouleaux en bref le paradis pour les membres des services spéciaux mais aussi pour les capitaines en recherche de savoir… En tous cas ce n’était pas un lieu tranquille pour une jeune shinigami curieuse comme Kurika qui tenté par tous les moyens de trouver la sortie de la salle d’une manière assez silencieuse, Ukitake espéré qu’elle pourrait sortir « indemne » de cet endroit puisqu’il aimait bien joueur au shogi avec la jeune bibliothécaire il en était même a 88 victoires partout ! Il fallait dire que ces deux la était très fort pour ce vieux jeu et qu’il pouvait y passer des heures mais bon, ce n’était pas le moment de pensait a sa et Ukitake vit que sa collègue de la 2° division ne semblait pas vraiment au top de sa forme tous du moins moralement ! Le décoloré pensa alors qu’il devait s’agir de ses retrouvaille soudaine avec l’ex Taicho Yoruichi Shinouin… C’est vrais qu’elle était très proche ces deux la… Soi a devait être très triste quand la femme chat quitta le Sereitei avec le capitaine de la 12e… Jyushiro regarda alors sa consœur avec un regard compatissant…

"Dé...désolée que vous me voyez comme ça, j'ai quelques soucis en ce moment, et puis avec le retour de Dame Yoruichi...je me sens...perdue. Merci pour votre aide, Ukitake-san..."

Hum… Ne vous excusez pas… Pleuré n’est pas un crime… Mais bon je vous comprends si je me souviens bien vous et Yoruichi-chan était très proche…. Pour ce qui es de mon aide c’est la moindre des choses et puis c’est dans l’intérêt du Sereitei !

Dit il avec un grand sourire… Un de ces sourires qui avait le don de réchauffer le cœur des gens, et il fallait dire que le capitaine de la 13e division était un expert pour ce genre de choses… Il vit alors que Soi Fon se mit marcher assez rapidement dans les couloirs étroit de la salle mais alors que celle-ci était presque arrivait a la sortie elle percuta Kurika qui tomba sur les fesses, mais bizarrement la chef des services spéciaux ne fit rien et continua a marcher vers la sortie Uki-kun lui fit quelque pas qui le mena devant la bibliothécaire et il lui tendit la main pour que celle-ci ce relève…

Alors Kurika… Je crois que nous somme a égalité vous me devez encore un match… Alors ne vous faites pas arrêté bêtement ^^

Sur ces mots la jeune shinigami prit la main du taicho et s’en servit pour se relever puis elle se dirigea avec celui-ci vers la lumière qui symbolisait la sortie…

[Heu... Je crée un topic dans le bureau de la 2° !?]

_________________

"Un sourire pour faire oublier aux autres leurs peines"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit rat de bibliothèque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit rat de bibliothèque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach RPG :: ~ Soul Society ~ Seïreitei ~ :: ~ Soul Society ~ Seïreitei ~ :: Bibliothèque-
Sauter vers: